Quelques mots sur les 4 éléments

 

 Quelques mots sur les 4 éléments et leur symbolique

C'est Alcméon qui aurait fondé, 500 ans av. J.-C, la théorie des 4 Qualités élémentaires : chaud, froid, sec et humide. Le médecin sicilien Philistion, contemporain de Platon, répartit, quant à lui, les 4 Qualités entre les 4 éléments, chacun de ces éléments  ayant sa propre force ou qualité :

-la force du feu est le chaud,

-celle de l'air est le froid,

-celle de l'eau est l'humide,

-celle de la terre est  le sec.

 

L’apport le plus décisif à la théorie des 4 éléments fut celui d'Aristote qui y ajouta la notion de 4 qualités élémentales associées deux par deux et contraires.

Comme il y a 4 éléments, et que les combinaisons possibles, pour 4 termes, sont au nombre de 6 ; mais, comme aussi les contraires ne peuvent pas être accouplés entre eux, le froid et le chaud, le sec et l'humide ne pouvant jamais se confondre en une même chose, il est évident qu'il ne restera que 4 combinaisons des éléments :

Ceci est une conséquence toute naturelle de l'existence des corps qui paraissent simples, le feu, l'air, l'eau et la terre.

- d'une part chaud et sec, chaud et humide ;

-et d'autre part, froid et sec, froid et humide.

-Ainsi, le feu est chaud et d'apparence sec ;

-l'air est chaud et d'apparence humide, puisque l'air est une sorte de vapeur;

-l'eau est froide et d'apparence  liquide ;

-enfin, la terre est froide et  d'apparence sèche.

Il en résulte que la répartition de ces différences entre les corps premiers se comprend très bien, et que le nombre des uns et des autres est en rapport parfait.

Terre alchimique 1

L'interprétation symbolique des 4 éléments repose sur leur décomposition en 4 qualités élémentales, suivant les axes du chaud et du froid d'une part (deux qualités actives) et le sec et l'humide d'autre part (deux qualités passives).

Le chaud est d'une manière générale un principe d'énergie, d'activité et d'impulsion.

Par opposition, le froid est un principe de résistance ou de passivité.

Le sec est un processus d'analyse, de séparation, d'individualisation, de contraction et de repli sur le détail ou sur soi. Il se déroule dans une atmosphère rigide et cassante.

Par opposition, l’humide est un processus de synthèse, de liaison et de collectivisation, d'ouverture sur la globalité et le collectif. Il est conduit dans une atmosphère de détente et de souplesse.

La conjonction d'une qualité active et d'une qualité passive agissant sur une matière première indifférenciée génère l'un ou l'autre des éléments.

Dans cette analyse, la terre hérite des qualités froides et sèches (ce sont les qualités de la cendre), le feu est sec et chaud, l'air est chaud et humide (qualités du souffle exhalé) et l'eau est froide et humide.

À côté de ces 4 qualités élémentales, il existe  des qualités dites secondaires, toujours opposées deux à deux, comme le subtil et l'épais  (la disposition sous forme de fragments de grande taille  ou de  petite taille), le lourd et le léger, l'amer et le doux, le fluide et le visqueux.

D'autre part, cette génération des éléments par une interaction de qualités élémentales implique une dynamique des éléments.

Les éléments qui ont une qualité élémentale commune peuvent se transformer l'un dans l'autre. 

Le feu peut donc se transformer par la modification d'une de ses deux qualités soit en air, soit en terre ; la terre en feu ou en eau ; l'eau en terre ou en air ; et ce dernier en eau ou en feu.

                                                      barre.gif

Chaque élément peut aussi se subdiviser en différentes variétés, selon les  mélanges. Par exemple le feu se distingue en 3 sortes :

-la flamme qui brûle,

-la lumière

-la braise.

Toutes ces qualités constituent nos réelles vertus ou propriétés particulières qui ne sauraient être quant à elles des signes distinctifs de morale et de comportement. Vous constatez que l'homme a bien dénaturé les choses en fonction des ses croyances et de son milieu culturel.

Dans certaines pratiques et traditions modernes qui ont tenté d'interpréter dans tous les sens cette symbolique on assimile parfois le feu à quelque chose qui brûle, l'air au vent, l'eau à ce qui mouille, la terre à ce qui est bas et lourd.

Que de grossières erreurs, comment voulez vous que nos alchimistes en herbe s'y retrouvent.

 

astrologue-lyon-1.jpg

Les 4 éléments et le sens de l'art hermétique

Dans l'art hermétique il n'en est rien, les vertus sont les suivantes :

-Quand on dit "air", cela à pour sens :

élément composé de chaud et d'humide (l'humide étant la qualité dominante), on se trouve donc en signes  de la balance, du verseau et des gémeaux. Cet élément est associé au printemps et à la jeunesse.

-Quand on dit "terre" , cela à pour sens :  

élément composé de froid et de sec (sec étant dominant), donc on se trouve en signes du capricorne, de la vierge et du taureau. Cet élément est associé à l'automne et à l'âge adulte.

-Quand on dit "feu", cela à pour sens : 

élément composé de chaud et de sec ( chaud étant la qualité principale), on se trouve donc en signes du lion, sagittaire et bélier. Cet élément est associé à l'été, l'âge adulte. Par exemple le bélier ou l'agneau.

-Quand ont dit eau, cela à pour sens : 

élément composé de froid et d'humide, la qualité principale étant le froid (et pas l'humide), on  se trouve donc en signes du cancer, scorpion et poissons.  Cet élément est associé à l'hiver, la vieillesse.

×