OXYDATION et ANTIOXYDANTS

LES ANTIOXIDANTS, LES FRUITS ET LES  EPICES:  

L'oxydation est un processus naturel, toutefois nous pouvons limiter  l'action des oxydants par une alimentation riche en antioxydants mais nous pouvons aussi, ce qui est bien mieux,  limiter les comportements alimentaires à risque, par exemple arrêter les excès en consommation de viande rouge , ainsi que les charcuteries mais aussi le tabac et l'inactivité.
Etant donné que ce n'est pas un antioxydant très particulier qui nous protège, il est préférable de panacher les apports en fruits et légumes et  épices.

Le Docteur Ronald Pior, qui a mis au point la méthode de détection des antioxidants, confirme que pour qu'il y est un impact sur la capacité antioxydante des tissus et du plasma, qu'il est nécessaire d'absorber un minimum de 3000 à 5000  unités d'ORAC (ou oxigen radical absorbance capacity - mesure de capacité oxydante), soit 30 à 50 g de myrtilles ou noisettes ou pruneaux.

Aujourd'hui, la mode nous présente certains fruits, le canneberge canadien, la baie de goji chinoise, la grenade asiatique et bien d'autres encores, comme les éléments vertueux en matière d'antioxydants.

Ce qui est certain c'est que les concommateurs européens consomment de plus en plus de jus de fruits ou de fruits de de ces baies "magiques", ce marché devant atteindre pour la fin de l'année 2012, plus  2,3 milliards d'euros. Le marché est bien juteux.

Alors, adieu cassis, noix, pruneaux, épices de clou de girofle ou de cannelle  de nos grand-mères ? Pas si sûr. Il y a 20 ans les scientifiques nous expliquaient le lien étroit entre les maladies cardio-vasculaires ou les cancers et l'action des radicaux libres, la nature nous offrants comme armes les antioxydants.

 

Ces fameux antioxydants étant capables de neutraliser les radicaux libres quand nous les assimilons et de préserver notre équilibre cellulaire, nous en avons fait le principe de résurrection de 1er choix.

C'est ainsi que de nombreux Avatars (les superfruits de longue et heureuse vie) sont arrivés sur le marché de la santé durable.

Ces derniers ont occultés les vieilles noix et les traditionnels pruneaux qui font moins snobinard dans l'univers de 2012.  Oui ces fruits sont effectivement riches en anthocyanes (cyan = bleu foncé), l'antioxyant (famille des polyphénols) qui fait référence à la teinte qui va du rouge au noir (les mûres par exemple). Enfant nous mangions des mûres car il y  en avaient encore sur les chemins même à TOULON.

Effectivement la canneberge possède  la proanthocyanidine qui  aide à prévenir les infections urinaires en empêchant des bactéries de s'accrocher à la paroie de la vessie. Le jus de grenade contient de nombreux élléments antioxydants + de la vitamine C, avec un effet certifié  meilleur que celui du verre de vin rouge conseillé à un raison d'un verre par jour et même du thé.

Les famuses baies de goji possèdent aussi  quant à elles des molécules antioxydantes = de la vitamine C, E , des flavonoïdes, des caroténoïdes et des acides phénoliques qu sont sont des composés ayant des propriétés antioxydantes.

Un seul problème que l'on n'ennonce pas !...pour apporter les bienfaits  attendus par la publicité concernant  ces fruits magiques, il faudrait  un apport journalier de 36 mg en proanthocyanidine qui constituent les plus efficaces des antioxydants. Rappelons que les antioxydants ont la propriété de neutraliser les radicaux libres.

Or sachez que le jus de canneberge n'en contient que quelques milligrammes. Pour la grenade (qui à 100% de jus est un apport à prendre en considération) souvent les jus proposés n'en contiennent que peu (mélanges); Quant aux baies de goji, alors là ces petits fruits ne contiennent pas plus d'antioxydant et vitamines C qu'une pomme bio (croquer une pomme tous les matins de préférence bio, est un bonne chose).

Toutefois il existe de nombreuses sources de proanthocyanidines. Les Pépins de Raisins  (pensez à l'huile de pépins de raisin) et l'écorce de Pin sont parmi les sources les plus concentrées. Par comparaison à d'autres antioxydants on estime que l'action des proanthocyanidines présentent une action vingt fois plus grande que la vitamine C et cinquante fois plus grande que la vitamine E.

Les proanthocyanidines protègent contre un grand nombre de radicaux libres, notamment contre ceux issus de la pollution, de la fumée du tabac, de certains additifs alimentaires, de l'alcool, de plusieurs médicaments toxiques, etc. Il s'agit donc d'antioxydants précieux qui semblent  très efficaces également dans les problèmes de varices.

 Il est très important de comprendre que les fruits issus de l'agriculture biologique (qui  génèrent leurs propres défenses) renferment plus d'antioxydants que ceux issus de l'agriculture riche en pesticides. Nous ne parlerons pas de baies de goji importées de Chine qui contiennent des taux de  résidus d'insecticides supérieurs aux normes européennes (nous n'arrêterons pas le progrès qui est en marche).

Vous voulez être sûr et certain de consommer la dose journalière d'antioxydant ?, alors revenait vite  aux noix de Grenoble, noisettes, pruneaux bio ...etc, sans oublier les épices telles que les clous de girofle, la cannelle et le curcuma mais il faudrait en consommer de fortes quantités  par jour. Vous pourrrez accompagner tout cela d'un peu de jus de cranberries et de grenade sans problème.

 

×