LA TITOUNIERE

 

Science, Connaissance, Symbolisme et Spiritualité d'Aujourd'hui

 

Barre 113

FONTAINE DE PIERRE DES ONDES VIVES.......le Mouvement du Vivant se déploie

Vous êtes le 71804ème visiteur
Img 20191025 220405

 

                                                                                                                            barre.gif

La fontaine, en alchimie et en bien d'autres domaines, est associée au mercure (fluide mercuriel) qui anime toute chose sous des dénominations très différentes :

-eau vive

-pivot d'eau ignée

-âcre vinaigre

-fontaine de jouvence

-pierre à aiguiser et on peut aller juqu'à la pierre

-flambeau

-pierre à aiguiser

-lait virginal

Boire de son eau consiste à s'affranchir des limites de l'espace et du temps (l'astrologie étant la science de l'espace et du temps) par ces vertues purificatrices et régénératrices, donc à se déconditionner à la fois de l'organisation initiale de nos métaux (structure  inconsciente des forces dites "planétaires") en la modifiant, mais aussi de la culture dans laquelle nous avons été éduqués, donc conditionnés. Des éléments rendent difficiles toute libération, toute mise à l'écart de la "personna", par rapport à la culture reçue. Si en théorie nous avons toujours le choix, en pratique les choses sont bien plus compliquées pour se libérer de sa culture  car elle est partie intégrante de notre identité de surface (de la personna).

Toute appartenance à un groupe, à un clan ou des groupes socio-professionnels, ethniques, religieux, ainsi que l'éducation reçue pendant notre enfance et même aussi le très lourd poids des très pesantes traditions qu'il convient de respecter pour faire plaisir aux uns et autres ou de conserver la mémoire de..., etc., est constitutif de notre "humanité" qui s'inscrits dans une certaine réalité quotidienne. 

Mais comment et sous quelles conditions un être humain peut-il se rompre avec l'environnement dans lequel il s'est construit psychiquement et est devenu adulte (en théorie seulement car une partie de lui même reste aliéné) ? 

Et si cette même personne arrive à s'affranchir l'éducation reçue, du poids de la tradition ou à transformer par une sorte de valeur ajoutée son environnement socioà-culturel, où va donc se situer la dite identité et quel visage ou forme va t elle prendre ? Sachant que l'identité n'est pas la personnalité, cette dernière est un masque social.

L'alchimie et la cosmo-psychologie tendent d'y répondrent en dehors de tout contexte religieux.)

Cette fontaine de pierre qui se dresse dans sa verticalité est de nature masculine (souffre), alors que la dite eau, qui s'écoule dans la vasque à l'horizontale, est de nature féminine (mercure) en épousant le plan terrestre. L'eau étant liée au culte de la fertilité (et cela essentiellement dans le paganisme ainsi qu'auprès des diverses sectes qui  gravitaient autour du judaïsme), c'est ainsi qu'elle est un élément vivant.

Cette eau est à la fois une menace de dissolution et une promesse de développement, car ses fluides forment une seule eau claire qui purifie. La purification (exprimée par la carte DU MAT des tarots) étant l'objet premier de la quête. Effectivement n'oublions pas que le baptême chrétien purifie des péchés qui faisaient soit disant obstacle à la réurrection des morts (croyance qui nous enferment dans l'horizontalité car la résurrection n'est pas une croyance religieuse mais un labeur alchimique).

C'est sans doute à ce titre que l'ode 9 attribuée à Salomon proclame : "une eau parlante, venue de la source généreuse du Seigneur, s'est approchée  de mes lèvres; je l'ai bue et j'ai été enivré par l'eau vivante et immortelle" ; et pour conclure l'ode 30 proclame :" heureux ceux qui ont étanché leur soif".

Cesser de chercher on ne sait quoi, et par le retournement total (métanoïa intégrale) s'offrir un embrassement à l'ouverture de l’AMOUR (ou de la Langue de Feu), afin que le Mystère se dévoile dans le quotidien de la vie entre la nuit du fonds de ton ciel (celui de ta propre ignorance) et le zénith du mileu de ton ciel (de ta propre inconnaissance à la Verticalité de l'HOMME). Ce que certains  philosophes qualifient de changement de "statut existentiel".

                                                                                                                                                     barre.gif 

Si vous souhaitez faire un pas de plus vers vous-même, plutôt que d’éviter les émotions,  plongez en elles, comprenez les et appréciez les ; elles sont l'expression de l'organisation de vos métaux ou forces inconscientes (énergies panétaires pour les astrologues).

Une émotion est comme une invitation à plonger en nous même et à l'accueillir pour se comprendre et en s'auto-dévoiler.  Spiritualité (verticalité) et monde tangible (horizontalité) sont en lien mais ne suivent pas la même voie, car l'un n'a pas nécessairement besoin de l'autre besoin pour se manifester.

Le nombre de "cherchants" mais aussi de "gens du paraître" qui souhaitent gérer leurs émotions est grandissant. Afin de tenter de laisser une empreinte correcte et acceptable sur un plan social. On les reconnaît (assez facilement) à leur disposition à toujours nous accueillir d'un sourire béat quelque soit la situation, quitte à manquer totalement d’authenticité. 

Pourtant une émotion est des plus utile ; freiner son expression consite à masquer un indicateur qui clignote sur notre écran intérieur. Cet incateur pointe notre manière de fonctionner.

Pour  beaucoup d'entre nous les émotions sont une sorte de toxine qu’il faut absolument éviter.  Ce n'est qu'un cliché ZEN de l'individu impassible. 

Beaucoup, en voulant devenir des GRANDS SAGES dépourvus d'authenticité émotionnelle, se sont coupés de leurs émotions, se sont empêchés de les exprimer. Mais prenez garde car "ce qui n'arrive pas à se manifester va finir par s’imprimer dans l'inconscient dont l'ombre se chargera bien volontier. 

N'oublions pas, comme le disait Max JACOB, que "l'émotion artistique cesse où l'analyse et la pensée interviennent".


 

 

Le logo suivant (en vert) placé face à une sous rubrique dans la colonne orangée sur votre droite indique une nouveauté publiée dans les 30 jours précédents :

Images 6

 

La Femme tire les rêves de l'Homme dans la matière

L'Homme tire la femme vers la lumière

S'il ne crée pas, il la perd

Si elle ne monte pas, elle le détruit.

 

 

Souffre et Mercure

 

 

                                            AUTOMNE 2019 

​​​.                                                                                                                      barre.gif

 

Dernières rubriques publiées :

-Cosmo-psychologie / Astrologie  :

-  Nous sommes deux fois unique, par notre horizontalité et par notre verticalité (exister et être, aspects psychologiques/analytiques et aspects astrologiques)

http://www.latitouniere.fr/pages/cosmo-psychologie-astrologie-symbolisme/exister-et-etre-horizontalite-et-verticalite-en-astrologie.html

 

-Horizontalité et verticalité 2

http://www.latitouniere.fr/pages/cosmo-psychologie-astrologie-symbolisme/horizontalite-et-verticalite-2.html

 

-TOUS LES SAINTS ET LA COSMO-PSYCHOLOGIE / ALCHIMIE  publication  complète le 24 OCTOBRE 2019

 http://www.latitouniere.fr/pages/cosmo-psychologie-astrologie-symbolisme/saint-francois-d-assise-1.html

 

Rubrique Symbolisme :

L'Art  Alchimique de la musique (Cornemusier), cliquer sur la ligne ci-dessous :

 http://www.latitouniere.fr/pages/symbolisme-alchimie-reves/l-adepte-du-lapis-ou-l-ecossais-cornemusier.html

 Rubrique Enseignemetn-Formations :

Les formations

http://www.latitouniere.fr/pages/enseignement-formations/catalogue-formations-stages-seminaires.html  

                           

Rappel des publications récentes :

 Rubrique Sciences Humaines

- Contenus psychiques partie 1

http://www.latitouniere.fr/pages/scienses-humaines/que-peut-etre-le-soi.html

- Que peut être le SOI - n° 2  ? (sens symbolique du soleil et de la lune) : 

http://www.latitouniere.fr/pages/scienses-humaines/que-peut-etre-le-soi-n-2.html 

- Contenus psychiques partie 2: 

http://www.latitouniere.fr/pages/scienses-humaines/contenus-psychiques-partie-2.html  

                                                                     

Publications à venir  (dates approximatives):

                             FIN  NOVEMBRE 2019:    

-Sciences humaines - Contenus psychiques partie 3, systhèmes de défenses

http://www.latitouniere.fr/pages/scienses-humaines/quelques-mecanismes-de-defense.html

 

- Sciences humaines -  Contenus psychiques partie 4, l'ombre

http://www.latitouniere.fr/pages/scienses-humaines/contenus-psychiques-partie-4.html

                                                                        DECEMBRE 2020

-Traditions, spiritualité, rites - Sagesse gnostique (Sophia)" occidentale.

                                

La lettre du mois d'octobre 2020

 

Lors de notre dernière publication (horizontalité et verticalité), si les éléments exposés ont bien été compris et assimilés, il en ressort que les fonctions dites SATURNIENNES, LUNAIRES et SOLAIRES sont en rapport avec ce que nous appelons l'ETRE DEBOUT (rien de bien surnaturel en somme) ou la verticalité dont les significateurs généraux sont bien sûr Saturne, Lune , Soleil  alors que Mars et Vénus sont les significateurs de l'existentiel. 

Toutes ces attributions sont étroitement liées à l’histoire de l’astrologie et de l’alchimie. Et c'est ainsi que l'on peut lire et entendre, "visiter l'intérieur de la terre pour se connaître" ou plus simplement mais plus alchimico-astrologique :

"l’or naturel et l’argent et chacun des métaux (l'humain), comme des autres substances, sont engendrés dans la terre sous l’influence des divinités célestes et de leurs effluves" (**).

Cet Existentiel reposant à titre individuel sur le Maître du secteur I (Orient/Ascendant) et le Maître du secteur VII (Descendant/Occident).
Donc quand on connait parfaitement (plusieurs années d'études, presque comme en médecine + de 10 ans pour un spécialiste et encore ce n'est pas là que tout se fini, mais c'est là que tout commence avec la pratique) la cosmo-psychologie, on connait l'alchimie et ses principes (Mars et Vénus). Tout commence toujours par un couple d'opposés que sont les signifiants de Mars et Vénus.

De ce fait tout aspect dit dissonant ou analytique (certains emploient le terme de mauvais ou maléfiques... et c'est ainsi que l'on y comprend plus rien et que nous allons finir par dire aussi que les métaux sont des défauts ou encore  force de vices et autres nocivités de nos passions bien humaines peut être) entre les forces que sont Saturne,  la Lune et le Soleil vont représenter une évidente difficulté à ETRE. 

C'est bien cet aspect des choses au niveau de l'ETRE qui sera remis en question chez tous les adolescents de la planète TERRE, personne n'y réchappe, une sorte de destin, un peu comme un déterminisme oreinté par l'inconscient.

Lire la suite  .....http://www.latitouniere.fr/pages/cosmo-psychologie-astrologie-symbolisme/horizontalite-et-verticalite-2.html


(**) les 7 métaux sont en relation avec les 7 astres principaux, à la fois par leur couleur, leur nature et leurs propriétés et ils concourent à en former la substance (la divine substance de l'HOMME). 

On pourrait aussi parler des 7 corps, les 7 chakras et tout autre...

Chez les Sabéens, héritiers des anciens Chaldéens, communauté de païens hellénisés, ont  avait conservé l'enseignement astrologique des Babyloniens jusqu'au Xè siècle A.D. 

La cité de Harrân possédait 7 portes et 7 temples, chacun d'eux étant dédié à un dieu astral babylonien, construit selon une forme géométrique caractéristique, et associé à un métal et à une couleur (d'après un texte d'Ibn Shaddâd, 1216-1285): 

Sîn (la Lune, Blanc), 

Nabû (Mercure, Marron), 

Ishtar (Vénus, Bleu), 

Shamash (le Soleil, Jaune), 

Nergal (Mars, Rouge) 

Marduk (Jupiter, Vert), 

Ninurta (Saturne, Noir).

Les 7 planètes étaient adorées comme divinités; chacune avait son temple. Dans le temple, chaque planète avait sa statue faite avec le métal qui lui était dédié. 

Par la suite, selon certaines sources, ils auraient légèrement modifié la donne comme suit:

-le Soleil avait une statue d’or (émergence de l'être)

-la Lune, une statue d’argent ( féconde la psyché, vie imaginative) ; 

-Mars, une statue de fer (permet de marcher)

-Vénus, une statue de cuivre  (sels de cuivre ou solution de sulfate de cuivre bleutée alors que la couleur de la flamme est verte (....pas la couleur des casseroles des temps modernes), le corps et je sens que je suis.

-Jupiter, une statue d’étain (anciennement électrum, mélange d'or et d'argent);adaptation à la vie sociale. 

-Saturne, une statue de plomb (maturation et maternité, conscience de soi). 

-Pour Mercure, sa statue était faite avec un assemblage de tous les métaux, car dans le creux on versait une grande quantité de mercure. 

Ce sont là des contes arabes qui reposent sur de vieilles traditions (complètement défigurées par des imaginaires et des psychismes perturbés), relatives à l’adoration des planètes, à Babylone et en Chaldée, et à leurs relations avec les métaux. 

Cela rappellent vaguement les théories alchimiques sur les métaux. 

Donc ne laissons jamais nos métaux à la porte du temple (théories philosophiques ou pures  spéculations métaphysiques déviées) que nous sommes, stupide erreur car sans eux nous ne sommes rien et sans eux il ne peut y avoir de temple d'HOMME. Il en font partie intégrante et constructive fort heureusement.

Nous pouvons établir une corrélation avec la théorie de l'escalier pour accéder au Divin avec les 7 portes chez  les Perses et les mystères mithriaques.

L'escalier salvateur était muni de 7 portes élevées les unes par rapport aux autres, avec une 8e porte au sommet.

La première porte était de plomb; elle était assignée à Saturne, la lenteur de cet astre étant exprimée par la pesanteur du métal.

La seconde porte était d’étain; elle était assignée à Vénus, dont la lumière rappelait à la fois l’éclat et la mollesse de ce métal.

La troisième porte était d’airain, assignée à Jupiter, à cause de la résistance du métal.

La quatrième porte était de fer, assignée à Hermès, parce que ce métal était utile au commerce, et se prêtait à toute espèce de travail.

La cinquième porte, assignée à Mars, était formée par un alliage de cuivre monétaire mélangé.

La sixième porte était d’argent, consacrée à la Lune;

La septième porte était d’or, consacrée au soleil; ces deux métaux répondent aux couleurs des deux astres.

Ces portes existent encore dans nos songes, l'inconscient les a conservées intactes. Donc avant d'atteindre l'or du soleil au zénith il faudra que l'argent lunaire soit présent en chacun de nous (à ce stade nous aurons bien avancé sur le chemin de la verticalité...mais quel effort accompli au niveau de la psyché !).

Dès que l'argent se purifie ou se lave (annonçant le mariage tant attendu, la mariée n'est pas encore dévoilée) c'est là qu'intervient l'étincelle divine de l'expression de Dieu indiqué par l'ordre des séphirtoh de 1 à 10 (ou l'éclair fulgurant des séphiroths ou l'étincelle divine engendrant l'univers). Un influx électrique fait toujours  apparaître une matière dense (dans ce cas la 10me séphire). Cet influx va d'un pylône à l'autre ou de 1 à 10 et passe par votre acendant astrologique (le moi).

C'est pour cela que l'étoile flamboyante semble au plus bas (en fait ce qui est en bas est en haut). 

L'arbre est  inversé la 1ere sephirah qui est  associée à la racine de l'Arbre est située en haut tandis que la 10 eme sephirah liée à la cime se trouve en bas.

Quand cela se produira devant vos yeux, bien éveillé vous serez et vous saurez que les temps approchent à très grand pas de la manifestation de l'or pur, le mariage pourra donc être célébré.

La Kabbale considère qu'il existe 32 sentiers : les 10 Sephiroth et les 22 voies qui les relient et c'est une autre  manière de dire les choses. Rien de plus rien de moins.

Les Babyloniens attachaient aussi de l'importance à la visibilité et à l'apparence des planètes, conditions initiales et nécessaires du pronostic astrologique. La liste suivante a été transmise: 

Lune Bleu, 

Soleil Jaune, 

Mars Rouge, 

Mercure variable, 

Vénus Blanc, 

Jupiter Orangé, 

Saturne Gris.

                              Tableau comparatif  résumant ces attributions diverses

 PLANETES
METAUX

Babyloniens

Harrâniens

Fin du IXe et début XXe siècle

Esotéristes divers

Temps actuels avec

10 planètes

LUNE

Bleu

Blanc

Blanc

Blanc

Blanc

SOLEIL

Jaune

Jaune

Jaune

Jaune

Jaune

MARS

Rouge

Rouge

Rouge

Rouge

Rouge

MERCURE

variable

Marron

Multicolore

Marron

Marron

VÉNUS

Blanc

Bleu

Vert

Vert

Vert

JUPITER

Orangé

Vert

Bleu

Bleu-Violet

Orange

SATURNE

Gris

Noir

Noir-Brun

Gris

Gris

URANUS

Diverses

Bleu

Bleu

NEPTUNE

Mauve

Mauve

Violet

PLUTON

Noir

Noir

CERES

Rose

 
Et si l'on va plus loin dans un langage hermétique et alchimique (impossible de séparer les deux qualificatifs), précisons que l'alchimie dans ses tous débuts à emprunter son langage métaphorique à celui de la fermentation culinaire et même à nos anciens brasseurs qui quant à eux conservait la levure dans un oeuf, avant la découverte des microbes.
La transformation de la matière ayant lieu sans que la main de l'HOMME (ou "aucun bruit de marteau ou d'autres outils" en référence à Salomon et son temple qui pourrait bien être qu'imaginaire et 'initiatique')  semble intervenir dans le procéssus du changement.
 Une transformation des éléments un peu comme par magie car on percevait un effet spécifique (avec le sel pour les aliments) en ignorant la cause qui permettait la transformation bénéfique dans le temps car la matière se conservait au lieu de pourir, un vrai prolongement de la vie en somme ou une pierre philosophale/elixir philosophal, en reculant l'effet du temps qui passe. 
Nous pouvons aussi dire que :le Soufre (principe mâle) contient 3 principes dits humides :
 
-le 1 er  est surtout aérien ou igné, on le trouve dans les parties extérieures du Soufre, à cause même de la grande volatilité de ses éléments, qui s’envolent facilement et consument les corps avec lesquels ils viennent en contact. 
Ce premier principe ne résiste pas au feu car il est  combustible, il se consume dans le feu et calcine la substance du métal avec lequel on le chauffe. Aussi est-il inutile, mais aussi nuisible au but que l'alchimiste poursuit (faire naître l'enfant ou le lapis).  
 
-le 2 me principe est flegmatique, ou aqueux ; il se trouve immédiatement placé sous le 1er principe. 
Ce principe ne fait que mouiller les corps, il n’engendre pas, il ne peut non plus nous servir. 
 
-le 3 me  est radical (soit fixe), il pénètre toutes les particules de la matière . La matière en question qui lui doit ses propriétés essentielles. Il faut donc débarrasser le Soufre des 2 premiers principes pour que toute la subtilité du 3me puisse nous servir à faire un composé parfait.   
-Ce 3 me principe radical ou fixe, adhère aux parties internes. 
Celui-là seul est général, et on ne peut le séparer des autres sans détruire tout l’édifice
 
Le feu n’est autre chose que la vapeur du Soufre ; la vapeur du Soufre bien purifié et sublimé blanchit et rend plus compact. 
Aussi les alchimistes (les vrais) enlèvent au Soufre ses 2 premiers principes superflus par des lavages acides (parfois dénommés le vinaigre des citrons ou le lait aigri ou encore le lait de chèvres et même parfois l’urine des enfants... ce ne sont que des signifiants qui renvoient à un seul signifié, unique signifié au niveau de l'inconscient  ; les signifiants étant conscients)
Ils le purifient par une technique d'extraction de ce qui est soluble par un solvant,  puis digestion et sublimation. 
 
Il faut finalement le rectifier par résolution de façon à n’avoir plus qu’une substance pure contenant la force active, perfectible et prochaine du métal. 
Ainsi nous voilà en possession d’une partie de notre Oeuvre.
 
Le Mercure quant à lui renferme 2 substances superflues, la terre et l’eau. 
La substance terreuse a quelque chose du Soufre, le feu la rougit. La substance aqueuse a une humidité superflue.
On débarrasse facilement le mercure de ses impuretés aqueuses et terreuses par des sublimations et des lavages très acides. 
La NATURE le sépare à l’état sec du Soufre et le dépouille de sa terre par la chaleur du "soleil et des étoiles".
Elle obtient ainsi un Mercure pur, complètement débarrassé de sa substance terreuse, ne contenant plus aucune partie étrangère. 
Elle l’unit alors à un Soufre pur et produit enfin dans le sein de la "terre" des métaux purs et parfaits (comprendé ou no comprendé !)
 
Les métaux ne sont ni des défauts (si seulement nous en avons car qui peut dire que l'autre à des défauts), ni des vices mais des qualités au sens "d'attributs", propres à chacun d'entre nous. 
Mais  effectivement ils peuvent être imparfaits, ce qui est le cas en général sauf un grand "coup de bol" (quantité insuffisante, mauvais positionnement natal, voire même absence de force réceptive) en fonction de la nature de notre naissance (voir astrologie/cosmo-psychologie).
 
La confusion règne à partir du moment ou de simples phrases comme :
"aucun bruit causé par aucun outil composé de métal........aucun bruit de marteau ou d'autres outils, composé d'aucun métal.... donc une absence d'outils métalliques sont lues et interprétées avec une volonté socio-culturelle de déformer et de ne pas en comprendre la chose signifiée.  
 
Heureusement qu'il y a cette absence d'outils car si vous vous imaginez que le temple se construit avec grand fracas d'outils divers,  c'est que vous n'avez jamais réalisé une analyse ou psychanalyse digne de ce Nom, car tout l'enjeu est que la parole cesse pour que le verbe (le verbe n'est pas parole) s'active dans l'espace sacré de notre intériorité et non de notre réflexion mentale, donc que le silence reigne en maître une fois la parole évoquée.
 
Et c'est pierre par pierre que le tout va se construire, strictement  sans aucun effort physique, encore moins avec des outils conventionnels (métalliques ou pas). 
Certains se plairont à parler de "forces dites spirituelles avec des grands mots comme le travail du "cœur", forces inconsientes surtout. Ce qui est sûr c'est que pour s'ouvrir à l'amour que dégage le lapis... il y a du boulot, un réel travail de laboureur de la terre (et du ciel), celui de l'alchimiste. 
Mais il ne peut se réaliser uniquement sur un plan horizontal, la verticalité a aussi tout son mot à dire. Si vous restez figé sur le plan horizontal, vous allez simplement dorer vos galons et arborer des titres honorifiques, des positions (un vrai bricolage, un miroir déformant).
 
Et ce n'est pas non plus pour éviter une quelconque souillure (fantasme idéologique qui ne fait qu'exprimer une lutte sans merci contre les forces organisatrices de l'inconscient, un peu comme un exorciste croit posséder un pouvoir contre ces puissances ou pulsions, sûr autrui, mais forces qui le dérange surtout lui en premier en sa qualité de speudo exorciste) ; étant donné que ce temple à bâtir, en fait à retrouver dans sa nature originelle dépouillée des apports de l'environnement culturel, de l'éducation, des lois du pays et de la communauté, est  bien celui de nos origines métalliques à rendre parfaites (ou pures). 
 
Décrivons le alchimiquement , c'est plus simple que d'écouter des paroles vertueuses qui seraient porteuses d'une pseudo sagesse.
Si les 2 principes sont impurs alors les métaux sont imparfaits (ce qui n'est pas un défaut mais une constitution naturelle). 
 
C’est pourquoi dans la "mine" (petite grotte obscure et humide ou matrice ou vulve, organe féminin de génération, en fait au niveau du zodiaque interne et inconscient la plus part du temps) on trouve des métaux différents (des forces différemment organisées /forces planétaires pour les astrologues alchimistes), ce qui tient à la purification et à la digestion variable de leurs Principes. 
Cela dépend de la bonne cuisson (le feu continu une fois allumé ou "feu de Dieu").
 
D'où l'utilité et l'urgence de les faire entrer,  chacun à son tour si c'est nécessaire, dans le temple ou temps/lieu sacré,  (espace sacré et plongé dans l'obscurité) de "l'HOMME", pour opérer à leur transformation par une régression organisée et constamment surveillée. 
Notre histoire étalée sur le divan au niveau de l'athanor nous ramenera obligatoirement à notre édifice interne en passant par les images parentales, notre construction particulière de nos forces dites planétaires ou métalliques par effacement et régression.
 
Le processus alchimique est la métaphore d'un procéssus psychique délicat à décrire bien que beaucoup s'y emploient depuis le XX siècle. Il convient de le vivre plus que de le théoriser en l'intellectualisant à outrance.
 
Si vous les laissez au dehors (les métaux) du processus, il est bien sûr inutile d'envisager quoique ce soit, vous perdez votre temps et votre argent et en même temps vous vous perdez vous même car vous allez simplement intellectualiser et parfois bricoler. 
Nous dirons, et vous avez déjà certainement lu quelque chose de similaire en langage alchimique conventionnel dans un ouvrage traitant de ce sujet, que nous savons qu'en alchimie impureté ou pureté, non pas des HOMMES mais des 2 principes de base (Soufre et mercure), vont produire des métaux imparfaits ou parfaits.
Sachant que tous les métaux sont composés de soufre et mercure et que l'impureté et l'imperfection de ces 2 composants font partie de leur nature, il convient de comprendre qu'à ce titre:
 
 -le fer (force martienne) est au départ un corps impur et imparfait qui est composé d'un mercure impur, beaucoup trop fixe, avec des parties terreuses combustibles (blanc et rouge) sans aucun éclat ; il contient effectivement trop de souffre fixe impur,
 
-le cuivre (force Vénusienne), lui aussi impur et imparfait, avec un mercure impur, très instable, très terrestre aussi (parties terreuses incombustibles), rouge sans éclat et combustible. Idem pour son soufre; Il lui manque de ce fait la pureté, la fixité  et un certain poids,
 
-le plomb (force Staurnienne), corps aussi impur et imparfait que les précédents car composé d'un mercure instable, impur,rouge à l'intérieur et blanc à l'extérieur, assez terrestre. idem pour le soufre qui le compose qui est tout aussi combustible. il lui faudrait de la flexibilité, de la pureté, et un peu plus de cuisson,
 
 
-Avec l'étain (force Jupiterienne) on accède à un premier corps pur,composé d'un mercure pur mais c'est un métal imparfait, volatil et fixe, qui est blanc à l'extérieur et rouge à l'intérieur. son composé de soufre est identique à son mercure, il manque à l'étain un peu plus cuit et digéré (puisque plus cuit),
 
 
-Avec l'argent (force Lunaire) ont est en relation à un corps pur, presque parfait, doté d'un mercure pur presque fixe et brillant, d'une couleur blanche. Son souffre est à l'identique de  son mercure.
Il faut que l'argent est un peu plus de flexibilité, de poids et de couleur (trop blanc)
 
- Avec l'or (force Solaire) nous somme en présence d'un corps parfait avec un mercure parfait, pur , fixe, brillant et rouge. Son soufre est à l'identique à son mercure (rouge lui aussi, pur, brillant, et non combustible.)
 
Un petit vocabulaire astrologique pour aider à la compréhension
Fer      =  Mars, 
Cuivre =  Vénus, 
Etain   =  Jupiter, 
Plomb =  Saturne, 
Argent = Lune, 
Or       = Soleil.
 
 
Et bien oui, une analyse psychique poussée, sous condition que la nature (la notre) allume le feu, nous fera passer par ces différents stades (et d'autres aussi) de purification de la matière  qui nous compose au niveau inconscient pour aboutir à un accomplissement psychique consistant à une réunification(mariage) de différentes composantes dont les forces vitales purifiées sont à l'oeuvre.
 
Et c'est ainsi que la carte du tarot sur laquelle le personnage dévoile les fesses (le Mat) est effectivement annonciatrice de décisions à prendre sur le long chemin de l'individuation car cet arcane prédit un changement en faisant allusion aux FECES qui est tout simplement le principe de détoxication de nos métaux, donc de nous même.
 
Résultat de recherche d'images pour "le mat"
Effectivement à partir de là nous pourrons peut être parler de résurrection ou de passage de la mort à la vie ou d'éternelle jeunesse. Bon chemin ! ....la route est longue, le "Christ" est au bout, là ou la tige verte reprend forme et vie au sortir de la matrice (une repousse, un rejeton, un  enfant, un nouveau soleil de jeunesse).
 
C'est ainsi que le travail essentiel consiste, pour reprendre quelques représentations fort mal interprétées et donnant un sens déformé, certainement à cause d'un manque d'expériences réellement vécues (trop intellectualisées ou symbolisées) de la descente aux enfers sous "l'effigie du soleil noir" aussi important que "l'idéal du soleil doré" dans notre reconstruction, comme nous l'explique fort bien un bon nombre "d'alchimistes de renom" (et nom de gens au fourneau ou d'intellectuels faisant des jeux de mots),  à tirer "l'ETOILE FLAMBOYANTE" en dehors de cette matière qui est  désignée par exemple par la LETTRE 'Gen majuscule dans certaines représentations de groupes à connotation philosophico-hermétique ou ésotérique selon le cas.
La  Lettre correspond au gamma des grecs (forme d'équerre) dressée sur la plus longue de ses deux branches, la plus petite étant tournée vers la droite. 

G, phonétiquement c'est "Gê" (le grand G), désigne la TERRE (dont la représentation symbolique et le cercle surmonté d'une petite croix) en langue grecque. 

Effectivement l'étoile est au plus bas dans la nuit, dans la terre (le royaume/malkhouth réceptacle de toutes les influences et non la couronne ou kéther qui est dépourvu de forme car nul ne peut contempler la face de Dieu) puisque elle cache le soleil renaissant. De toute façon l'arbre étant inversé....... ! 

 "Visite l’intérieur de la Terre et en rectifiant tu trouveras la pierre cachée", telle est la locution latine exprimant l’un des fondements de l’alchimie et d'une analyse psychique approfondie et accomplie en totalité.
N'avez vous jamais entendu des personnes affirmer "il faut s'élever, il faut monter" (à l'échelle peut être) ; mais avant de s'élever il convient de penser à descendre au plus profond des ténèbres de notre inconscient (grotte/mine...), pour que cette étoile se révèle dans sa nature flamboyante indiquant l'Eros.
 
Les pseudos alchimistes au fourneau ou athanor et leurs divers accessoires font apparaître, s'ils  réalisent leur cuisson chimique et si l'expérience réussie, une étoile à 5 branches dans la masse en ouvrant le creuset ou le Vaisseau de terre réfractaire ou de métal (platine), destiné à être mis au milieu du feu, pour obtenir la fusion des corps en question. 
 
C'est approximativement la même chose qu'il convient de réaliser mais sur un plan plus psychique (travail avec l'inconscient). C'est là que le 3me principe va jouer tout son rôle : le SEL, le feu secret.
 
Vous comprenez peut être à présent que s'il y a une étoile au dessus de la crèche au niveau de la mythologie chrétienne (la grotte/la mine) c'est pour annoncer la naissance de l'enfant ou soleil naissant, plus précisemment (c'est le signe du Cancer le 25 décembre qui est placé dans la nuit en face du signe du capricorne dans le zodiaque interne des 12 signes et non des contellations zodiacales de notre ciel nocturne, et c'est en Capricorne du zodiaque interne que se trouve le soleil diurne à cette date).
Tel était aussi la représentation du culte initiatique de Mithra (*), que l'on faisait naître le 25 décembre, d'origine perse sous l'ère du taureau; Ere qui a été suive de l'ère du bélier et à présent de celle qui se termine : des poissons ; l'ère du verseau débutant son expression prochainement. 
 
Le point vernal ou début du printemps le 21 mars du zodiaque interne (signes égaux au nombre de 12) se trouve toujours au 1er degré du bélier quelque soit les ères alors que le point vernal du zodiaque externe (celui des constellations inégales) change au fur et à mesure que le temps s'écoule. Aujourd'hui il se trouve concrètement vers les tous premiers degrés du signe des poissons et entrera au dernier degré du signe du verseau dans un futur proche.

 (*) Dans ce mythe , le taureau est  prit comme représentation de la constellation du Taureau car en Mésopotamie, entre 4000 et 2000 av. J.-C., le soleil se situait au niveau du Taureau pendant l'équinoxe de printemps ( zodiaque des constellations et non au 1 er degré du signe du zodiaque interne).

Par l'effet de la précession des équinoxes, le Soleil se place durant l'équinoxe de printemps dans une constellation différente tous les 2160 ans à peu près, ainsi il passe dans le Bélier vers l'an 2000 av. J.-C., marquant la fin de l'ère du Taureau.

  • Le sacrifice du taureau par le jeune dieu Mithra représente  ce changement, d'où la présence des divers animaux  figurant sur l'icônographie de ce mythe, à savoir : le chien, le serpent, le corbeau, le scorpion, le lion, la coupe et le taureau qui correspondent respectivement aux  constellations du Petit Chien, de l'Hydre, du Corbeau, du Scorpion, du Lion, du Verseau et du Taureau, toutes placées dans l'équateur céleste pendant cette ère. 
  • Les 4 dernières ont été repris au niveau des 4 évangélistes et sont nos signes fixes de milieu de saison du zodiaque interne (constrution et manifestation de l'inconcient)

Une information :

-sur l'Art de la musique (Cornemuse), cliquer sur la ligne ci-dessous :

 http://www.latitouniere.fr/pages/symbolisme-alchimie-reves/l-adepte-du-lapis-ou-l-ecossais-cornemusier.html

-une sur les mystiques bien connus (si vous pensez qu'ils étaient (ou sont) dotés de     capacités surnaturelles ou de dérèglements naturels) :

http://www.latitouniere.fr/pages/cosmo-psychologie-astrologie-symbolisme/saint-francois-d-assise.html  

- les formations

http://www.latitouniere.fr/pages/enseignement-formations/catalogue-formations-stages-seminaires.html  

image.png
 

S'il y a un blocage continu et bien vous connaissez la suite, même si les aspects cognitifs pensent pourvoir nous aider , il n'en sera rien à ce niveau. 

Les chercheurs et autres pratiquants se contentent, sur ce sujet, de croire que tout provient des ses capacités cognitives, que tous peuvent les acquérir et les utiliser avec une méthode de manière identique...un peu comme l'éducation nationale d'aujourd'hui l'imagine et l'envisage (tous des robots).

Par contre on peut très bien avoir du mal à exister et aucune difficulté à être. Par exemple les mystiques en tout genre, certains artistes qui vont éprouver une existence difficiles (non reconnue) mais qui vont être habité par ce que l'on peut appeler le FEU DE L'ETRE

Tout simplement parce que ces deux axes ne sont ni conjoints ni opposés, au contraire de ce que beaucoup d'entre-nous croient et qu'aucune balance n'existe, et ne peut exister, entre ces deux niveaux de la vie humaine.

On se perd souvent dans l'horizontalité car nous ne reconnaissons que ce niveau de notre existence ("moi" et les autres en somme).

A l'inverse vous comprendrez qu'une existence dite aisée n'est pas accompagnée obligatoirement du désir d'être qui est un aspect plus interne qu'externe.

Il faut savoir qu'au niveau de la technique ceux sont les maîtres de secteur IV (fonds duciel) et du secteur X (milieu du ciel) qui renvoient à la capacité d'être dans sa Verticalité.

Prenons un exemple : 

Vous avez un Orient ou un Ascendant en VERSEAU et le MILIEU du CIEL / ZENITH  en SAGITTAIRE.

il convient de:

- repérer les rapports entre Mars et Vénus qui sont les maîtres généraux de l'horizontalité,

- repérer aussi les rapports entre Saturne et la Lune et ceux entre Saturne et le Soleil (maîtres généraux de la verticalité),

- puis d'analyser les rapports entre ces valeurs et le maître de la maison (secteur) I :Saturne et Uranus et les rapports du maître de la maison VII : le soleil, le maître de la maison IV :Mercure et pour finir le maître de la maison X: Jupiter.

Un croisement nouveau se présente car il conviendra d'analyser les rapports entre les maîtres des secteurs ou maisons I,IV,VII et X.

C'est les bons aspects ("synthétiques" est le mot juste)  qui vont favoriser la verticalité, les aspects analytiques la contrarient.

Un truc très important :

Comment voulez vous atteindre votre verticalité si votre horizontalité vous maintient dans la matière ou ce que l'on appelle l'espace objectal (le concret/le tangible).

Effectivement notre verticalité nous conduit à l'abstrait, au symbolique, voire à l'imaginaire, donc au SENS mais aussi au VERBE.

 

Dit autrement :  comment permettre à la Conscience de se désidentifier de certaines formes et forces  dites internes (surtout inconscientes)  qui participent à notre existence et qui sont le dernier rampart de l’existence horizontale, à laquelle nous nous accrochons tous (seule certitude avant un basculement ou une métanoïa véritable et providentielle... les cieux, en somme). 

Mais quelles sont les forces ou influences qui nous permettent de passer de l'horizontalité à la verticalité ?

Un de ces jours nous l'approfondirons (quand nous seront tous presque debout pour atteindre la verticalité....d'ici là prenez bien du bon temps, nous n'ajouterons pas... "à l'horizontale", ceci pourrait être fort mal interprété... bien que ce soit un passe temps comme un autre et pas si déplaisant que ça).

 

                                                           barre.gif  

 

 

Pourquoi se sentons parfois bloqué dans les mêmes histoires comme pris au piège par des craintes et  angoisses, au point de se demander quel est le sens de la vie ? 

Nous souhaiterions déployer les ailes, mais nous nous sentons comme plombé (défis, blocages).

Une crise de vie nous permet de nous (soi même) réintégrer (cycle plutonien), sous conditions d'avoir assimilé notre "tour  zodiacal interne" précédent. C’est la porte de sortie pour rebondir vers autre chose et autrement.

Et la vie tente de nous propulser hors de la chrysalide actuelle, après nous avoir invité à faire face à la nuit noire de notre intériorité, traverser notre ombre (*) pour trouver une nouvelle clarté, une nouvelle luminosité... la traverser du tunnel (ou du couloir pour les plus chanceux) tout simplement.  Aucun paradis au bout du tunnel mais une immense clarté sur ce que nous sommes ou pourrions être, sur ce que nous aurions du accomplir, une dernière chance parfois si le temps ne nous est pas trop compté.

(*) Ombre au sens conventionnel du terme, c'est à dire toutes les répressions et refoulements accumulés au fil des années  qui vont constituer une énergie vivante et très active, soit une force dite "psychique compressée". Cela correspond à tout ce que nous avons refoulé dans l'inconscient personnel (pour certains facteurs ou complexes ça peut être aussi par crainte d'être rejeté par le groupe familial ou autre à cause des croyances et valeurs de l'environnement humain en question). 

C'est un vrai trésor (assez sombre et obscur) composé d'éléments infantiles, d'attachements, symptômes névrotiques, et même à notre plus grande surprise de capacités non développées pour des raisons particulières liées parfois aux valeurs du groupe (ou des groupes) dans le(s) quel (s) nous sommes impliqués consciemment. Dans les rêves, pour ceux qui en conserve le souvenir, le plus souvent l'ombre prend l'apparence de quelques chose d'effrayant, d'inacceptable, d'abominable... et pourtant si vous aviez !

(lire  la suite, cliquez sur ....http://www.latitouniere.fr/pages/scienses-humaines/contenus-psychiques-partie-4.html, à partir du 15 Novembre 2019).

Dans le noir complet pour se repérer, nous commençons souvent à écouter, à tendre l'oreille vers d'autres sons de la vie car l'humain que nous sommes ressemble à une maison d'hôtes.

Ceci pour prendre conscience des blocages, nettoyer et mettre en ordre, afin de se relier à son potentiel, son zénith, son idéal du moi, son milieu du ciel, son ensoleillement.  

Le réel problème, car il y en a bien un, c’est que nous nous percevons, sans nous en rendre compte, un peu comme un puzzle (des pièces qui forment un tout), au début nous sommes éparpillés, désordonné, sauf quelques pistonnés, quelques chanceux. 

Nous allons aussi nous apercevoir que certains espaces du puzzle restent vides par manque de pièces ou parce que certaines ne semblent pas correspondre au contenu du tableau à construire, en fait  ne nous appartiennent pas  (comme si les ancêtres et l'environnement actuel les avaient déposer dans notre emballage). Habituellement nous supposons être ce que nos souvenirs sont, ce que notre décor nous renvoi (environnement, vécu, type de relations, émotions...), grave erreur de sens. 

Au final, il conviendra donc, pour voir le véritable paysage se former, de se débarrasser des pièces qui ne nous appartiennent pas, bien assembler les autres afin de reconstituer l'ensemble et voir clair dans notre propre édifice (à chacun le sien), sans se préoccuper des belles idées et conceptions d'autrui.

Toute sortes de conseillés, de coach, de penseurs (philosophiques ou pas), de chefs et sous chefs, de thérapeutes, de redresseurs de tords essaieront d'introduire de toute bonne foi de nouvelles pièces dans cet ensemble que nous sommes, sans avoir enlevés celles qui sont de trop, sans qu'il y ait de place pour introduire les nouvelles. Ils tenteront de réorganiser l'ensemble sans en connaître l'image à construire pensant nous sauver d'un mauvais pas, d'un "tourbillon infernal". 

C'est surtout le temps et l'évolution dans le temps qui nous fera prendre conscience des pièces à trouver et à placer. Mais est ce que tous ces éléments correspondent à ce qui nous concerne ou bien créent un bazar nouveau.

Qui sommes nous ?

La Cosmo-psychologie est plus une forme d'apprentissage à être soi-même et ne plus s'illusionner sur son sort. Ce n’est surtout pas de la médiumnité ou de la voyance, cela ne consiste pas à communiquer avec des guides, des anges, des entités, retrouver ce que l'on a perdu, vous dire ce que vous aimeriez entendre, canaliser on ne sait quoi, on ne se connecte à aucune conscience dite supérieure ou même inférieure. 

Nous prenons conscience de ce que nous sommes et de nos problématiques infantiles, de nos capacités, de ce que nous projetons dans le monde qui est le notre aujourd'hui et vers quoi il convient de s'orienter.

A très bientôt...... au cœur de notre ombre, puis par la suite : "'sagesse gnostique (Sophia)" occidentale.

 

​                                                                    

 

 

RENCONTRES ASTROLOGIQUES & COSMO PSYCHOLOGIQUES
LA DYNAMIQUE ZODIACALE

Il vous est proposé de nouvelles journées d'introduction à la technique astrologique, appuyée de la cosmo-psychologie, qui se déroule sur un total de 18 H / 20H (3 journées ) afin d’appréhender correctement les bases de la DYNAMIQUE ZODIACALE.

Ces journées sont organisées en WE (samedi ou dimanche) à : ....................................................................

D’autres journées seront prévues en 2020 pour la fin de l’introduction (les secteurs/maisons et les planètes), puis pour l’approfondissement (aspects et interprétation /sens).

Afin de prévoir un minimum de 8 personnes présentes (les frais de participation sont de 12 euros la journée), il vous est demandé de vous inscrire si vous êtes intéressés (es) par cette approche réservée aux débutants et curieux de cette «technique d’éveil », par email, en mentionnant votre adresse mail, à :

contact@latitouniere.fr (ou :  la.titouniere@gmail.com)

Sms : 06 18 30 79 41

Lieu :Port des Oursinnières(83) de 9H30 à 18H00 [pause déjeuner libre]

L'adresse exacte sera communiquée aux personnes inscrites définitivement

Vous cherchez des réponses à :

-des questions de communication, structure psychique, de comportement , d'orientation de l'intelligence, de facultés, de problématiques diverses, de mieux comprendre les approches relationnelles.

-l’impression que notre monde se divise entre des personnes  à qui tout semble  réussir, qui imposent leur choix et ceux qui suivent ces choix et qui rêvent de réussite.

La méfiance, le sentiment d'insécurité sont des réflexes classés comme archaïque par les psychologues toutefois nous sommes contraints de rencontrer CET AUTRE, et aussi de faire avec ce sujet. 
Sachant qu'il apparaît que nous avons tous besoin d'être en relation avec les autres et que nous devons vivre ensemble.
Vivre en société implique d'entretenir des relations avec autrui.

Certains semblent moins bien préparés que d'autres car des forces inconscientes (la dynamique) dialoguent en nous et influencent nos comportements, nos choix de vie et toute notre existence.

L’homme est confronté à lui même.Tout être humain lorsqu'il rencontre L'AUTRE éprouve des sensations, des émotions.

Qu'est ce qui nous lie à l’autre et décide ton réellement ?

Comment et Pourquoi nous désirons une relation avec "cet autre" (conjoint, ami, public..;etc)?

Tout cela n'est pas du à notre enfance, à nos relations premières ou événements vécus, encore moins à des supposées réincarnations successives, ce serait même l'inverse ces événements vécus sont du à notre structure inconsciente qui induit le déroulé de notre histoire.

Connaître cette structure va permettre de décrypter les mécanismes des relations ou de la communication que nous mettons en place

Effectivement comme le disent les psychologues TOUT COMMENCE PAR L'ETUDE et LA CONNAISSANCE DE SOI MEME.

C'est un peu comme si un "univers" synchrone  (sans début et sans fin) agissait sur un "univers" causal qui se veut quant à lui avec un début et une fin" dans un temps et un espace donné.

 

Sachez que :

L'astrologie et la cosmo-psychologie viennent démontrer que la structure de notre vie, voire de l'univers, se renouvelle et se manifeste  à travers la notion de temps et d'espace, de sorte que les "Hommes" que nous sommes représentent ou symbolisent une organisation momentanée de cet espace-temps, mais surtout une organisation consciente que nous traduisons aussi en terme de passé, de présent et de futur (début et fin).

Le chat, ou la substance ou le souffre philosophique


Symbolique hermétique (alchimique) du chat .... au  bas de cette page d'accueil

 Exercez votre discernement en toute chose. Ne prenez jamais ce qui vous est dit ou écrit de la part de qui que ce soit, même les gourous et speudos maîtres spirituels comme parole "d'évangile". Evangile au sens de "pure vérité"  qui n'en est certainement pas une selon votre mode de lecture et de compréhension.

Interrogez-vous intérieurement pour ressentir ce qui résonne avec votre ressenti ou ce qui ne résonne pas.

C'est ainsi que vous vous connaîtrez au niveau de votre stucture, de vos "enfers et de votre ciel". Ce ciel étant un simple "lieu d'humanisation" de votre être dans toute sa globalité, de verticalisation par contact avec ce ciel, donc de métamorphose. Il n'y a pas d'autres solutions.

Votre ciel n'est pas un paradis perdu ni un au-delà, sinon vous plonger en aveugle dans le surnaturel, les croyances , donc dans les utopies neptuniennes et parfois religieuses aussi.

 ___________

"le mot du moment"...,

....après "la Titounière vous souhaite la bienve

LA  LUMIERE  HORS DU TEMPS OU LES CHANTS  DE LA SOURCE

N°: 8

                                               CONSEILS SUR LE CHEMIN DE L'INTERIORITE OU DU CONNAIS TOI ,  TOI MEME

                                                                                                   (6)

                                                                 N'oubliez pas nos prochains RDV  2019

 

barre.gif

Quelques  dossiers  déjà parus

-Rubrique : Cosmo - psychologie - astrologie - symbolisme

.A quoi peut servir l'astrologie et la Cosmo-Psychologie

.L'astrologie pour les nuls de nuls (diaporama power point/musical)

.Un petit divertissement très généraliste "signe solaire/ascendant" pour quelques signes astro, partie

-Rubrique : Symbolisme - alchimie - rêve 

.Alchimie et Zodiaque 3 : le premier travail  sur le chemin, le mariage des 4 éléments ou vertus cardinales (feu, air, eau et terre)

.Melusine, une autre version de l'initiation et du rapport à l'inconscient 

-Rubrique :  Traditions et spiritualité

.Les 3 fenêtres (les 3 vertus théologales, les états de la lumière perceptible) 
.Astrologie et Expérience Mystique
.Vous avez dit initiation ! 
.Mithra  et Jesus, le mythe, les chemins de l'initiation 
.Les 12 travaux d'HERCULE et l'auto-initiation ou l'oeuvre alchimique -partie1 , un itinéraire intitiatique par excellence .
.Le processus initiatique et le zodiaque  
                                                       

-Rubrique  Sciences humaines

.Petit vocabulaire de cosmopsychologie - psychologie - psychanalyse 

.Que peut être le Soi - N°1 
                                                
                          Prochaines  parutions 2020:
 
-Rubrique :  Traditions et spiritualité
.Mystères d'Éleusis et initiation. (à paraître) 

.Pulsion de mort, pulsion de vie ou du plomb à l'or et de saturne au soleil (à paraître) 

.Les 12 ravaux d'hercule : partie 2 - le sens des travaux  ( à paraître)

. Un peu de clarté sur l'hermétisme judéo chrétien ou judéo pagano chrétien (ou comment les mensonges circulent et a contrario que les choses vraies et simples sont ignorées - thorah, moïse, cabale) 

-Rubrique :  Sciences humaines

 

 -Rubrique :  Santé

.Neurotransmetteurs ( à paraître)

-Rubrique : Symbolisme - alchimie - rêve 

.Moïse, un mythe astrologique et alchimique  ( à Paraître)

 

Ouvrons une fenêtre sur monde un peu différent 

Installez-vous confortablement et entrez, sans crainte, dans un univers

qui explique parfois les choses différemmentbarre.gif 

 merci-4.gif

 Faîtes de nombreuses et surprenantes découvertes lors de votre immersion aux thèmes du mieux-être et de la connaissance de soi, en leurs offrant une large place  ............................

................................................et n'oubliez pas de lire "le mot du moment", en bas de cette page

                    barre.gif

 

LA  TITOUNIERE

(Offrir une large place aux thèmes de la connaissance de soi et du mieux être)

vous souhaite la bienvenue dans l'univers 

 

                                 

                               des sciences humaines, de la santé, du symbolisme, 

de la cosmo-psychologie, de l'alchimie, de la spiritualité, des rites,

 des traditions, de l'astrologie, de l'astronomie.

 

Cet espace  a pour vocation de balayer des sujets variés tout en proposant autre chose que le conventionnel  afin de continuer à chercher, à avancer et offrir une large place aux thèmes du mieux-être et de la connaissance de soi.

Rien de ce que vous y trouverez n'est à considérer comme une vérité absolue, mais simplement comme une approche possible de ce que nous nommons la réalité et qui appelle très souvent un sens différent d'une personne à l'autre.  

                           

 

Rien ne peut être réduit à une seule signification ( histoire de la pensée unique) car des réseaux s'entrecroisent dans une complexité de cultures, d'expériences et de fonctions diverses.

Il existe quelques types essentiels d'écrits, des "dicos' qui se veulent indicateur du sens, d'autres qui viennent révéler les structures de l'imaginaire et encore d'autres qui repose sur les références de prédécesseurs reconnus.

Chez "LA TITOUNIERE", nous proposons et proposerons des arguments qui fondent parfois d'autres convictions que le conventionnel tout en reprenant et en respectant (si celà se doit) la démarche de travaux d'auteurs.

Puis à ceux qui pendant des années ont écouté, supporté parfois (sachant que toute patiente fini par ouvrir l'horizon),  participé aux activités, aux séminaires, à ceux et celles, élèves , analysants, chercheurs en tout genre rencontrés avec plaisir, à ceux qui par leur confiance ont (sans le savoir forcément) réellement soutenu  tout ce qui a été entrepris dans ce sens,  souvenez vous encore une fois : "qu'il est important de continuer à proposer  autre chose...., ne soyez sûr de rien, c'est la seule condition pour avancer et  se "rectifier" au sens alchimique du terme dans une voie droite et technique (une voie du milieu) et non une voie moraliste ou pieuse, qui ne sera que le pâle reflet du véritable "Saint Calice".

 

Le mot du moment 

Il est parfois demandé pourquoi  ce titre  : "la lumière hors du temps" ?

 Simplement parce s'il y a quelque chose d'intéressant : c'est bien la lumière dite merveilleuse (sans place pour une zone d'ombre...!) que des personnes percevoient parfois entre vie et mort (et vice versa en cas de mort simplement apparente), et d'autres aussi sans être dans des états de conscience altérée ou modifiée . Si cette lumière ineffable est perçue c'est que "les yeux" sont encore actifs mais ce n'est pas forcément occulaire ni même au niveau des yeux que cela se situe exactement.  Il est vrai que le plus souvent les yeux sont fermés et que cette luminosité fait même parfois mal comme si nos yeux été frappés d'un éclairage très puissant, mais ce n'est pas une vérité absolue, ni universelle.

Si cette "vision  ou perception" n'est pas occulaire, cela peut très bien être une vision qui n'est pas qualifiable de physique au sens traditionnel du terme.

C'est peut être aussi un simple vécu, une vision que l'on qualifie parfois d'intérieure, une vision de notre approche de l'intériorité (et non de la spritualité ou des utopies et croyances diverses) si éclairante sur notre condition exacte afin de regarder de l'autre côté du miroir. une lumière réfléchie peut être ausi puissante que celle qui serait directe.

C'est le moment hors du temp conventionnel, le moment des délices, le moment extraordinaire où l'on a l'impression de tout comprendre de l'univers, plus fort que l'extase dite mystique ; mais, comme l'extase et l'éveil, ce moment n'est pas absolu, ni éternel, car nous en revenons toujours si nous sommes toujours là pour en témoigner.

 

Lumière vestige du passé

 

LA  LUMIERE  HORS DU TEMPS  ou   LES CHANTS  DE LA SOURCE

(8)

               CONSEILS SUR LE CHEMIN DE L'INTERIORITE OU DU CONNAIS TOI, TOI MEME :

 

                                                                                             

L'intériorité ou la voie initiatique ou alchimique est totalement opposée au mysticisme, à l'ésotérisme, à toute gnose et à toute forme religieuse ou même spirituelle, car il ne s'agit plus de se relier mais de se délier totalement, rompre les chaînes sous le risque de ne plus continuer à somatiser et  répéter ou reproduire afin de recommencer éternellement les mêmes choses avec d'autres gens et d'autres environnements.

La vie n'est pas recommencement  (ceci est pulsion de mort) mais renouvellement...et en ce domaine l'alchimie est reine des cieux, reine de vie. L'accès à l'intériorité, à la connaissance de soi... de la vie qui germe en soi.

Si elle est, et demeurera longtemps et exclusivement le lieu privilégié de différenciation des êtres, elle permet aussi nos propres retrouvailles sans paradis, ni enfer ou purgatoire, simplement en toute liberté d'agir ou de non-agir, coopérer ou ne pas coopérer dans ce sens

 

            

 

La métamorphose intérieure 

A l'écoute de la vie intérieure

La gestation  qu'est la naissance intérieure aboutit par dessous notre être "extérieur" qui est le fruit de l'hérédité, incarné dans une époque et  dans une texture sociale historique. Elle consiste à percer le mystère qui se cache derrière nos manières d'être.

Une seule chose nous est demandée : être ce que nous sommes, afin de nous accepter en connaissance et en conscience.  Il convient que notre adhésion soit libre afin de pouvoir devenir.

Ainsi, tout événement est comme un enseignement et l'être que nous sommes s'accomplit non par une réussite extérieure mais par réalisation dite intérieure de ses facultés.  

Une nouvelle intelligence naît qui illuminera la vieillesse.  Une nouvelle conscience apparaît, donnant au monde un sens plus profond.

En regard du thème astral doit surgir la vie de la personne :

sur le plan  physique:

la sensation (Terre),

le sentiment (Eau), 

les idées (Air)

une image du  bonheur  (Feu).

 -sur le plan des puissances intérieures (forces ou planètes) :

LeSoleil = action (sa confiance en elle),

la Lune = imagination (ses espoirs),

Vénus (ses affections),

Mars (son expression timidité, retenue ou violence), J

upiter (sajoie de vivre, son expansion),

Saturne (sa profondeur, sa gravité, son importance),

Uranus (sa différence avec les autres),

Neptune (sa propre  ambiance),

Pluton (sa résistance, sa révolte).

Mais faut il encore distinguer le sens de l'effet.

Généralement le sujet dans sa verbalisation, son comportement, sa manière de penser, ses souffrances et ses joies correspond conformément à la structure de son thème astral (l'organisation de son esprit).  Sur certains aspects il arrive que des facteurs énumérés  précédemment n'éveillent rien  provoquent même  comme un rejet ou des résistances. 

Le natif peut très bien , selon où il en est de ses tours du zodiaque interne (3 à 4 tours dans une vie en moyenne selon l'âge du décès) peut aussi mentalement refuser une fonction, donc ne pas vouloir l'accomplir consciemment ou au contraire en exagérer une autre. 

L'écoute de la vie dite intérieure, par l'astrologie ou la cosmopsychologie permet de relier chaque partie du corps à un signe, donc des pathologies spécifiques peuvent se manifester par des symptômes concernant des organes particuliers  en cas de problématique médicale :

Bélier      : tête, système nerveux 

Balance   : reins élimination

Taureau   : cou, système digestif 

Scorpion   : ovaires, reproduction      

Gémeaux  : poumons, syst. respiratoire 

Sagittaire : muscles musculation

Cancer     : foie, syst. chimique 

Capricorne:   Squelette.

Lion         : coeur, syst. circulatoire 

Verseau   :  Veines circulation

Vierge      : ventre, syst. transmutation ;

Poissons   : tissus conjonctif.

Symbolique du Chat (et du rat)

chat-dans-le-soleil-couchant.jpg
chat-et-rat.jpg

En ce qui concerne le chat, où la raison des philosophes et des rationalistes risque de ne percevoir que l'animal à 4 pattes avec quelques associations d'attirance ou de répulsion, parfois animal domestique, l'approche symbolique et irrationnelle, quant à elle, va apporter la perception de la plasticité, de la félidé, du mystère (opposée à celle du chien bien entendu) ainsi que la disponibilité de la transformation, de la féminité, de l'acceptation de la dynamique d'évolution psychique. 

C'est bien notre  chat  qui est accroché aux fesses du fou (arriètre train déchiré) ou alchimiste représenté par la carte du tarot qui ne comporte aucun numéro (le MAT). Il est vrai que le jeu de mots employé est un peu léger (pas assez subtil) : "les fesses pour les fèces ou  allusion aux FECES qui est tout simplement le principe de détoxication de nos métaux, c'est assez facile à décrypter pour les intellos' des jeux de mots..

 L'alchimie consiste  effectivement à calciner la matière, de façon à ce que de toutes les fèces, étant réduites en cendres, il ne reste plus que le grain, le principe pur qui résiste au feu, étant de sa nature, aussi incombustible que l'amiante, et qui à force de calcinations, finit par se résoudre complètement, lorsqu'il est traité ensuite par l'eau. C'est de cette opération dont parle Hermès, lorsqu'il dit « Rex ab igne veniet, ac conjugio gaudebit, ac res occulta patebunt. »

 Le chat  est donc le nom de la substance (soufre philosophique)  et le rat  (vitriol) son effet sur la terre ou la sphère ternaire (cercle surmonté de la croix/matière).

Par exemple, dans certains lieux en fonction des coutumes plus ou moins bien comprises on vénère des animaux  (classifés parfois de purs ou d'impurs) et en Inde il y a des vaches sacrées mais aussi Le temple de Karni Mata, le temple des rats sacrés.

Les rats sont "l'effet" ou la purification, vous remarquerez qu'en Inde on aime bien purifier mais souvent sans posséder véritablement la substance...donc on purifie continuellement (tout au moins on pense purifier...ceci reste simplement un rituel, un rituel n'ayant nullement pour objet la purification mais simplement de tenter une communication, un contact ou une forme de langage avec l'inconscient).

Le rat (le rongeur, le vitriol) purifie  la substance ternaire en forme de boule (la sphère) ou soufre philosophique.

Tout cela est bien loin des réactions traditionnelles ou conscientes induites par l'image du chat qui est la disposition parfaite à l'aspect évolutif (celui qui passe les portes) en opposition à la résistance et à la permanence du chien qui représente la protection du moi (le gardien des portes).

Delà à définir les conséquences des allergies à l'un ou à l'autre animal, il n'y a plus qu'un pas à franchir (la verticalité n'est pas toujours fcile à conquérir).

Mais vous pouvez aussi rêver que vous découpez un chat en 3 parties (la substance ou souffre philosophique) ; il vous restera à donner du sens à ces images pour réaliser l'oeuvre et obtenir la pierre philosophale au bout de quelques années de labeur, en qualité de  laboureur du ciel, devant le fourneau ou le vase selon la voie que vous emprunterez (sèche ou humide, nous pouvons les croiser aussi).

Bonne chance, vous en aurez énormément besoin, le chemin est très long, très dur : au grand minimum 3 bons tours du Zodiaque au sein du "Temple" qu'est l'HOMME (mais vous ne pourrez de toute façon pas en faire plus de 4 ou 5, sauf si un jour l'Humain vit plus de 100 ans avec des capacités de celles de 20/30 ans !).

le-at-sans-n.jpeg
Barre 114

 

 

 

Athanor
10 commandements

Alchimie, saturne/dépouillement et fonction de l' Anima/Animus

Qu’est-ce que l’Alchimie, l'Art Royal,  l'Oeuvre au Rouge, le Grand oeuvre,

la Science d'Hermès, l'agriculture céleste, la pierre de vie ?

 

Elle consiste bien à transformer le plomb en or ou plus précisément d'aller de l'énergie Saturnienne première (le plomb) à l'énergie Solaire (l'or), puis chemin inverse du Soleil à Saturne au niveau de notre intériorité.

Certaines personnes parlerons  de Messagers de Lumière, de conversation avec Dieu, de nécessité d'informations qui restent cachées tant que l'on ne mérite pas d'y avoir accès, de grâce du ciel, d'illumination , de nécessité de construire un  "cabinet alchimique", de connaissances ésotériques, de parcours initiatique, du feu de l'athanor...etc. Et j'en passe des meilleures et des plus belles.

Que de vierbiage bien mystérieux et d'un temps totalement dépassé, mais certains d'entre-nous se cramponnent à ces hypothèses qui les stimulent.

Un exemple: si aujourd'hui  vous faîtes un rêve prémonitoire de la mort d'un proche (cela arrive très fréquemment si vous y prêter l'oreille, pour ma part c'est classique) il y a peu de chance, en 2017, que vous perceviez dans ce rêve un "grand oiseau blanc ou noir" qui enlèvera vers le ciel la personne en question, mais plutôt un avion ou un hélicoptère. C'est cela la symbolique moderne par rapport à celle d'un autre temps. 

Et la lune ? C'est un des premiers éléments tout simplement parce qu'elle représente ce qu'il y a en nous d'incertain et d'inconscient, si vous préférez d'indéterminé, de vie organique et végétative.

Vous comprenez qu'elle agit sur la part de notre vie qui n'est pas influencée par l'aspect solaire (rêve, imagination, mémoire, adpatation, mouvement lent et rétention d'eau). Cette lune vient pointer l'aspect ressenti de sa vie intime, l'influence de son enfance sur son comportement d'adulte et l'influence de sa famille ou des images parentales.

Un exemple d'images de rêve marquant l'aspect solaire et lunaire du conscient et de l'inconscient: 

Vous vous rêvez au physique svelte pourvu d'un véhicule , un 2 roues par exemple (en général de teinte claire ou  blanche, au profil moderne et assez rapide ; L'autre versant , le lunaire, sera de ce fait représenté par un personnage de préférence de nature sexuelle opposée à la votre (tout au moins celle du niveau psychique, la nature sexuelle apprente n'étant pas forcément celle de référence...donc nécessité de bien connaître ses penchants naturels non refoulés), rondouillard, physique en forme de poire, assis sur un vélo-solex sombre et peu rapide (même lent).

Nous venons de décrire, dans l'exemple de rêve ci-dessus, une fonction inconsciente qui cherche à adapter la personnalité aux demandes de la "nature humaine", ce qui est la première fonction de l'Anima (Lune).

Car l'Anima est en premier lieu une sorte de réaction qui va compenser l'attitude consciente à laquelle, ce que nous appelons l'EGO, s'identifie, à savoir la PERSONNA.

Beaucoup de personne confondent l'EGO et la PERSONNA (et pourtant ce n'est pas pareil). Croyant critiquer l'EGO elles critiquent en fait la PERSONNA ; leur analyse est aussi médiocre que la conniassance qu'elles ont d'elle-même.

Sa deuxième fonction est médiatrice, c'est à dire relier l'inconscient et le conscient ou la nature et l'Ego ou encore la sagessse collective et les connaissances de l'EGO.

En dernier  point ,l'Anima correspond à une image idéale de la féminité que tout homme porte dans son inconscient. Ceci en accrod avec ses exigences et certaines traditions dites archaîques qui ont défini depuis très longteps le sens del a femme pour l'homme.

Un autre exemple. En psychologie des profondeurs, l’analyste demande une seule chose à l'analysant (l'adepte) en dehors de toutes les théories d'écoles. Cela consiste  à se mettre au clair une fois pour toute avec lui-même, c'est-à-dire opérer une purge émotionnelle (catharsis) et de ne plus être sous influence de qui que ce soit au final, bien que va se jouer entre l'analyste et l'analysant tout un procésus inconscient au niveau du transfert. 

Le transfert est une relation d'objet particulière, de nature inconsciente (processus primaire) et d'origine infantile, donc irrationnelle dans laquelle on confond le passé avec le présent. Ce qui lui confère son caractère particulier de réponse inadaptée, déplacée, inadéquate. Le transfert appartient à la réalité psychique et fantasmatique et non pas à la réalité factuelle.

Sentiments, désirs, pulsions d'un moment présent vis à vis d'une personne déterminée qui est "l'objet" ne peuvent être expliqués selon les aspects réels de cette relation. Parce qu'ils ils se réfèrent au passé, et c'est justement sur ce point précis qu'interviennent les images parentales enfouis dans notre psychisme parce qu'elle sont aussi présentes au niveau de notre "archétype inné" que la symbolique zodiacale décrit très bien.

Le premier travail que tout Homme doit accomplir est d’opérer à un nettoyage pour laisser pénétrer et agir la Rosée céleste.  La phase alchimique de la Rosée Céleste (se fait avec la position symbolique de la lune en taureau) va donc soigner et guérir l’homme de lui même (de ses émotions perturbatrices) par le souffre.

Le mercure interviendra après cette phase (la pensée qui sépare et réunit les contraires)La Vie pourra s'exprimer pleinement car elle est une force vitale et non un ressenti d'émotions joyeuses ou pas (c'est là l'erreur commise très souvent, croire que la vie est un procéssus essentiellement émotionnel).

Le mercure du thème interviendra après cette phase car à la base c'est la réaction à toute stimulation avec lucidité et loin des sentiments. Il va exprimer la manière d'utiliser le mécanisme intellectuel, la cérébralité (et non l'intelligence).

Ici, vous commencez à comprendre un élément essentiel de l'Alchimie cachée derrière des discours incompréhensibles de techniques de verreries et cornues alambiquées.
Il n'est point question en Alchimie de chercher à renouer ou à renfocer des liens (l'affectif par exemple) comme cela se pratique dans certaines psychotérapies à la mode.

L'Alchimie c'est un peu comme la psychanalyse car l'enjeu est la SEPARATION PSYCHIQUE qui permettra d'établir des relations  dites subjectives.

Saturne n'est donc pas directement concerné par la "lumière dite solaire" sur le "chemin dit du père" (la vitalité, le moi et enfin le Soi). Mais comprenez simplement qu'il l'est indirectement du fait du principe de la complémentarité des opposés. 

Saturne est relié au Capricorne qui est un signe de dépouillement (le Capricorne marque le début de l'oeuvre au noir comme il marquera la fin de l'oeuvre au rouge aussi).  

Effectivement Saturne et le Soleil sont des opposés complémentaires et l'alchimie n'est pas une question de spiritualité, de gnose, de religiosité ou de divin extérieur à l'Homme, encore moins de tentative de transformer de la "matière plomb" en "matière or" (laissez ceci aux rêveurs de tous genres).

C'est essentiellement une question d'être en capacité de relier les opposés que sont le plomb et l'or, ou saturne et le soleil, ou la femme et l'homme , ou le yin et le yang ou le conscient et l'inconscient. C'est peut être ce qu'il y a de divin.  Mais c'est aussi là que l'anima et l'animus interviennent.

L'activité de l'un est dynamisée par l'activité de l'autre pour peu que celle-ci soit pure et authentique

Si nous prenons le Soleil  nous voyons bien qu'il irradie constamment de l'énergie mais attention, sans le pouvoir structurant de Saturne, car sans cette dernière énergie ou composante la puissance solaire ne serait qu'un état d'explosivité sans consistance.  

C'est précisément pour celà que nous devons aller de saturne au soleil, ou du plomb à l'or, et non pas pour des questions philosophico-mystiques ou de reherche dans l'espoir d'un enrichissement.

L'énergie dite solaire agira avec son propre rythme de flux et de reflux comme la marée, en s'écoulant du centre vers la circonférence, puis inversement.

Saturne quant à lui en mesurera effectivement le rythme. C'est un travail à deux, comme d'habitude et comme dans toute chose thérapeutique. Être son propre Soleil, c'est être son propre potentiel. 

Le véritable message  des religions et du Christianisme est:

"ne cherchez pas à l'extérieur ce qui est à l'intérieur, le Père est en nous".  La seule destinée consiste à atteindre notre individualité. C'est purement ALCHIMIQUE, c'est l'Art Royal.

Si vous avez confiance en Saturne (sa fonction),  les mystiques et les religieux  dirons "le père" (cela leur fait plaisir, laissons les s'exprimer ainsi mais traduisez correctement en dehors de toute croyance mystico-religieuse ou le grand fourre-tout), vous  pouvez devenir le Soleil. C'est  prisément le chemin du retour vers le Père.

C'est un feu purifiant de la lumière, qu'affrontera constamment l'alchimiste au "laboratoire" (dans son espace du non-temps, là où l'inconscient à rendez-vous avec la consience).

Plus simplement, si vous n'avez pas peur de votre destinée, tout ce qu'il vous est possible d'accomplir en fonction d'elle, se réalisera au "lieu" voulu et à "l'instant" voulu.

Être dans le processus de votre Soleil, c'est être votre potentiel pour que l'image de la Mère et celle du Père du thème zodiacal, donc inscritent au niveau de l'archétype (ou de l'esprit) et donc de la psychée, finissent par disparaître. 

La Lune et Saturne sont des symboles et représentations du passé qui est en nous et ces représentations doivent être absorbées par le "présent solaire". 

C'est un état qui n'est pas facile à atteindre et obtenir mais c'est l'Art Hermétique dans toute sa profondeur et sa splendeur.

Il n' y a absolument rien de spectaculaire à accomplir en ALCHIMIE, mais bien au contraire il convient de se libérer de tout effort, de toute tension et surtout de toute attente particulière.  Il convient de se délier et non de se lier ou relier à quoi que ce soit ou à qui que ce soit (surtout pas).

Il est nécessaire de se libérer de toute dépendance, quelle qu'elle soit, vis de ces images parentales ou de celles qui les remplaceront.

Pour celà il nous faut considérer notre matière première (ARTEMIS ,fille Zeus et léto) ou cette Sainte Vierge qui doit enfanter de l'enfant (la pierre philosophale) par l'opération du saint esprit ou esprit saint.

                                                 Les stades de vie

Dans cette grande structure des cycles, nous devrons aussi tenir compte de notre propre cycle et principalement de celui dit de SATURNE ou cycle de la maturation de la personnalité ou de la plénitude.

Nous préférons parler de maturation et de plénitude que de "divin" qui hante les coursives du spirituel car l'emploi de ce terme porte à de gandes confusions avec le religieux et l'ésotérique même s'ils sont liées à un idéal de fraternité universelle.

Donc, entre notre naissance (moment de l'ancrage de l'esprit ou de l'archétype sur un corps) et notre fin,3 Tours du zodiaque interne sont nécessaires à ce corps (homme ou femme) pour accomplir sa plénitude jusqu'à sa mort ou décomposition au sens physique du terme.

Si 3 Tours du zodiaque interne ou du continuum intrinsèque, selon le cycle saturnien qui est de 28/29 ans (donc 14 ans approximatif pour un demi-cycle), sont nécessaires pour accomplir notre plénitude (vue d'ensemble entre naissance et mort), il nous faut comprendre le contenu et la forme que doivent prendre ses phases.

1 - L'apprentissage jusqu'à 28/29 ans (l'extériorisation est importante). C 'est une étape d'imitation car on apprend par imitation. l'Homme ne peut pas se "fabriquer" s'il n'y a pas un entourage qui lui apprend à se comporter et à parler. En fait cette ne se termine jamais  mais est prépondérante à toute notre vie.

Ce stade comprend:

.le besoin de se former ou être réceptif (observer les autres, être ouvert sur l'extérieur et absorber les informations car la capacité d'apprentissage est très forte dans cette période)

.possibilité de transformer cette "formation" en s'exerçant et en réalisant un  mise en pratique (appropriation et exercice).

.l'entraînement vient ensuite mais il doit être fait de façon consciente, c'est à dire écouter ce que l'on est entrain de faire. Donc il devient pertinent s'il nous renvoi vers notre formation  précédente.

                 Cette phase se résume par :  SAVOIR, COMPRENDRE,  RETENIR et  APPLIQUER

 

2 - Le stade de personnalisation jusqu'à 55/57 ans, consiste à acquérir une personnalité,  à savoir un être social en relation avec les autres mais toujours en interaction au monde extérieur. Ce stade continu aussi à se développer jusqu'à la fin de la vie.

C'est une phase où l'on devrait avoir une tendance à repousser les épreuves en évitant tout ce qui semble négatif (émotions perturbatrices) en voulant vivre le positif.  Donc chercher à vivre seulement la moitié de sa vie.

            Cette phase se résume par SAVOIR FAIRE, ECOUTER, ORIENTER , AGIR ...ECOUTER

 

3 - lors du 3eme  tour ou stade (après 58/59 ans), les éléments essentiels étant maîtrisé on passe au processus d'individuation (voir CG.JUNG).

L'individu est celui qui a rassemblé les contraires en opérant une synthèse ou le mariage alchimique des opposés. Il conviendra de résoudre la problématique plomb/or ou saturne/soleil après s'être défait définitivement des images parentales incrustés dans le psychisme dans le cyle précédent (sinon on se refait une 2eme fois le second tour).

A force d'agir on récolte mais il n'est plus question d'émotions négatives. C'est une période où l'on apprend à accueillir, à intégrer le dialogue intérieur, on ne repousse plus le soit -disant négatif  en rêvant au bonheur afin de transmuter par le ressenti des épreuves (grandir au niveau de la conscience) et vivre.

La vie a besoin de plénitude que les évènements soient agréables ou désagréables (le grand plongeon dans la vie).

Cette phase se résume par SAVOIR ETRE, ACCUEILLIR, VIVRE, TRANSMUTER (une alchimie de la vie)

                    barre.gif                 

                                     Les 3 axes  principaux sont :

-être Réceptif/Féminin/Yin/Lunaire ( écouter , accueillir).Le  réceptif féminin est à la base de tout  et avant d'agir écoutons l'extérieur mais aussi l'intérieur. L'agir viendra après (le masculin action).

-être Neutre (orienter, transmuter, s'exercer),

-être Actif/Masculin/Yang/solaire  (s'entraider, agir, vivre).

 

Symbolisme du Langage Alchimique

Rappel du REGIME DES COULEURS  pour ceux qui n'auraient pas consulté LA  LUMIERE  HORS DU TEMPS OU  L'ESPRIT CELESTE DES ONDES VIVES N°:4 , dont la régulière succession indique que l'œuvre est en très  bonne voie :

Les alchimistes grecs faisaient déjà mention des couleurs de la matière pendant le Grand-Œuvre. Ils en reconnaissaient 4 qu'ils assimilaient aux quatre points cardinaux.

Leurs différences viennent du fait que certains regardent comme importantes des couleurs que d'autres passent sous silence, mais cette  différence ne portent que sur des couleurs secondaires.

On peut en effet diviser les couleurs de l'œuvre en 2 classes:

-les couleurs principales, au nombre de 3, dont tous les alchimistes parlent, ce sont :

.le noir, 

.le blanc

.le rouge

-les couleurs secondaires ou intermédiaires qui servent de transition pour passer du noir au blanc et du blanc au rouge.

Ainsi avant le noir il y a un mélange de couleurs assez confus entre le noir et le blanc se trouve par exemple le gris, entre le blanc et le rouge se trouve le vert et le bleu, les couleurs de l'arc-en-cief ou du spectre solaire,puis le jaune, l'orangé, et en fin le rouge-parfait ou la vie.

 

Reprenons donc :

-le noir, c'est la représentation du désespoir, la première oeuvre Capricornienne ou Saturnienne ; Saturne ayant pour valeur le nombre 180 en gémâtrie juive. 180 représente donc l'addition de 2 fois la valeur mem et 2 fois la valeur de nun.

 Le Souffre est Saturne qui est sec, Dieux caché du latium. C'est de ce souffre que naît le blanc-mercure  qui est ausi la Saturne -hermès de l'alchimie syriaque ou 1ere étape de l'oeuvre,

-le blanc c'est le calme après la tempête, la conscience reflexive (la lune, la vierge-marie), le stade que beaucoup ne dépasent pas, une fixation en fait,

-le vert, c'est le printemps, on ré-amorce au bélier/taureau (avec mars/vénus ou fer/cuivre),

-le jaune, c'est l'étape qui marque un début de plein, l'intégration approche il y a donc un regain d'énergie pour un intérêt extérieur, une vie sociale par exemple (énergie disponible),

-le rouge c'est la marque de la vie en soi (partenariat du SOI et du MOI, peut être ce que certains appellent "Dieu") ou intégration dans la vie, une complétude aussi avant la transmuattion en OR.


CRUCIFIER :la représentation de la croix,alchimiquement c'est est un signe de travail. Cela signifie mettre dans le creuset ou mettre en œuvre une matière qui va mourir pour donner naissance à un nouvel élément, un nouveau Roi (le roi est mort vive le roi nouveau).

La représentation de la croix est signe d´action, de travail.
Tout métal mis en croix, crucifié, symbolise sa mise en œuvre dans le creuset où il doit nécessairement mourir, pour ressusciter sous une autre forme.

CLOUER : c'est fixer un corps, le rendre non volatil, c'est-à-dire empêcher la matière de s'évaporer.
Pour ce faire, on peut utiliser le clou, la flèche ou le signe de Mars.

PRENDRE LA QUINTESSENCE : où l'âme d´une matière, c'est l'ouvrir, lui percer les flancs pour recueillir son sang, sa couleur.
C'est aussi la rendre volatile et la transformer en sel (scel).

3 façons sont possibles, dans un langage ancien ; un langage moderne, plus secondarisé, l'expliquera bien entendu autrement :

.Par calcination et le travail des cendres

.Par putréfaction et le lavage des résidus

.Par séchage et distillation

RESURRECTION DU FILS DU ROI :  engendrer par soi même sa propre perfection d'avant les temps c'est à dire éternelle et préexistante  (rien à voir avec une réintégration dans un paradis.... interprétation complètement délirante et utopique). En fait la vie éternelle ou achèvement de l'oeuvre qui se trouve être le souffre apyre  (kibris en arabe);

En gématerie juive la résurrection est symbolisée par 50. Et l'arbre Blanc à 100 ans, soit 2x50 ou 2 fois le genre masculin. L'arbre blanc vient de la minière noire qui est de 80, donc le mem ou principe féminin.

PIERRE PHILOSOPHALE : de couleur rouge  elle est faite de l'union des contraires que sont l'eau et le feu (l'oeil dans le triangle)

                     

                  Principaux Symboles Usuels des Planètes et Métaux correspondants :

 

Les trois Métaux Rouges et les planètes correspondantes:


-l´Or = le Soleil,  le cercle avec un point central 

-le Cuivre = Vénus, Le Soleil et la croix dirigée vers le bas 

-le Fer = Mars, Le Soleil et la croix dirigée vers le haut et terminée en flèche

 

Pour les es Métaux Blancs, nous avons:

-l'Argent = La Lune, -Le croissant de Lune :

-l'Etain    = Jupiter, le croissant et une croix en bas

-le Plomb= Saturne, le croissant et une croix en haut. Le plomb à très souvent été cité par les alchimistes et dans les textes, le plomb estaussi  très souvent associé à son symbole astrologique "Saturne". Le temps lui-même évoque Saturne. 

 Nous savons aussi que les Anciens confondaient souvent le plomb, l’antimoine et le zinc.

 Autres :

Le Souffre est Saturne qui est sec, Dieux caché du latium. C'est de ce souffre que naît le blanc mercure ou 1ere étape de l'oeuvre.
 

Nombre 40, il se refère à la couleur noire et au plomb qui sont tous deux symboles de saturne. les carrés magiques de rois qui sont attribués à ce dieu planétaire étaients tous écrits sur des tablettes de plomb. Leur périmètre totalisait 40, les diagonales et les côtés formaient le total de 15. Le centre du carré était le nombre. D'ou l'expression de tout laisser pourrir 40 jours et sublimer 5 fois en son vaisseau.

Ce nombre représente les raversées du désert avant l'arrivée en terre promise. Cette gémâtrie est effectivement d'origine sémitique, juive.

Ces carrés magiques étaient écrits en lettres arabes de droite à gauche (in bacco), quand ils sont apparu en occident au XVI ème siècle.

Il faut noter que le nombre 40, ne représente pas seulement le  Saturne/noir . Par sa graphie ronde en hébreu, il représente  aussi le principe féminin (mem), tandis que le nun, dressé, est masculin et vaut 50. De ce fait 50+40 = 90 = teindre en rouge. Ce qui est égal à 80+10 ; 10 étant le principe  ou symbole de l'Un ou de Dieu/l'Unique pour d'autres.

De sorte que si le vieillard ne ressuscite que 180 jours après, c'est parce que ce nombre représente l'union de deux substances féminines ( 2 fois le mem ou 2x40) et de deux substances masculines (2 fois le nun ou 2x50) comme l'enseigne l'alchimiste grec Synésius.

Effectivement l'alchimie gecque de Synésius fait en sorte que le procédé de fabrication de la pierre, oblige à introduire 2 substances  de genre féminin et 2 substances  de genre masculine, soit 180.

Le mercure alchimique aux couleurs diverses, c'est le dieu du vent et ses 12 enfants, qui fait allusion à l'année et ses 12 mois.

Le mercure est la substance fugace qui fuit toujours le feu par oppostion à l'Or qui est la substance non fugace. Il faut donc fixer le mercure par l'étain, cette fixation étant considérée comme l'oeuvre au rouge.

La Douzaine est l'autre nom de la pierre.

Le sel blanc est le sel fleuri, ce terme appartient à l'alchimie grecque

 

Les alchimistes n'ont jamais nommé leurs matières premières et les autres éléments de façon très explicite.
Ils ont toujours employé  un langage singulier et toutes sortes d'allégories en aspergeant les différents textes de tous les métaux  possible (magnésie, plomb, fer, cuivre,  les métalloïdes tel que l'antimoine et l'arsenic, .....), peut êter parce que ceuxqui ont écrit à ce sujet se copier les uns sur les autres sans réeellement avoir réalisé quoique ce soit ou même seulement expérimenté.
Les Adeptes ont caché ou on essayer de décrire avec leur connaissance et expéreince l'identité des matières premières pour l'obtention de  la pierre dite  philosophale. 
Ils ont également précisé que le travail pouvait  être accompli par le seul Mercure dans les 3 phases du Grand oeuvre qui  sont symbolisées par des couleurs : noir, blanc, et pour finir la réalisation dans le rouge. 
La matière première est figurée dans sa symbolique  par  la Terre avant sa fécondation ( la Vierge Marie sans doute sur le plan religieux ou plutôt la déformation religieuse).

 

barre.gif

 

Notre feu Alchimique n'est pas celui des cuisiniers ou des forgerons, c'est un feu en puissance enfermé en toute chose.

Un feu qui ne brûle pas et qui ne s'éteint jamais sauf si l'adpete le décide. Ce feu  doit être tempéré par le principe de  l'eau, car c'est avec l'eau que nous brûlons et que nous réalisons les opérations.

L'eau contient l'air qui à son tour contient le feu. C'est ainsi que le feu se trouve contenu dans la terre par le moyen de l'eau. Donc si vous otez l'eau de la terre (l'humidité), vous lui otez la vie (une terre sèche).

Or sans l'air rien ne vit, c'est pourquoi nous devons restituer à la terre l'humidité qu'elle a éventuellement perdue, et par ce moyen nous lui donnons le feu et la vie ou le feu de la vie.

La lecture de livres qui traitent de l'alchimie n´est pas forcément aisée aux personnes non habituées à une certaine symbolique des adeptes véritables de l'art qui est obligatoirement liée à celle de l'astrologie

Pour comprendre les textes alchimiques, il conviendrait de se rappeler le sens originel et profond des mots. C'est pourquoi les auteurs hermétiques, surtout ceux des traités alchimiques, insistent sur les possibilités offertes par la cabale linguistique, appelée Langue Verte ou Langue des Dieux

C'est ce langage qui fait que les écrits de ses auteurs ne sont jamais plus obscurs que quand ils semblent s'exprimer clairement, mais cette langue n'a rien en commun avec la Kabballah chaldéenne (voire cushite), devenue juive, lors de l'Exil. Aussi faut-il lire les textes hermétiques avec des yeux qui voient clair et des oreilles qui entendent. 

C'est la Langue des Oiseaux, qui dévoile les richesses  dans l'ancien Français gallois (celtique) qu'était la Langue d'Oc. Ainsi nommée d'après l'Oie qui était oiseau sacré chez les descendants celtiques étruriens.
Précisosn qu'à Rome, c'était une volaille marchant par terre, donc à la fois volatile et fixe, elleétait vouée à Jupiter, fils de Saturne). 

Le nom du messager fugitif des Dieux, Mercure ou Hermès, aux pieds ailés, donc en même temps volant et marchant sur terre comme l'Oie commence par le H aspiré (qui correspond à l'Esprit Saint). Il est dérivé de Ahura Mazdâo, le Père Divin et solaire des Perse.

Il est aussi associé au sujet des Sages fortement aspiré,le Kermes, synonyme symbolique de l'argent vif (mercurium) des philosophes par le Feu.  Et également avec HORUS,  le Hr-Msj égyptien : HORUS MESSSIE.

Or, si les Alchimistes discdernent entre le Dieu Hermès-Mercure et le sujet nommé d'après lui - car mercurium est un adjectif - le Français de la Langue d'Oil n'y voit qu'une et la même 'chose', suite à l'appauvrissement regrettable dû à la langue courtoise des Capétiens et de l'Académie.       

Malheureusement les Capétiens seront responsables de l'extinction de la riche tradition de la Gaule méridionale, région du Langue d'Oc-Roussillon.

 

barre.gif

 

L'Art Royal, l'Oeuvre au Rouge,  le Grand oeuvre, la Science d'Hermès, ne fait appel à aucune croyance en :

-des explications plus ou moins hermétiques des rapports de l'Homme avec une divinité,

-des notions de médiation des esprits célestes,

-des notions de vérité éternelles dont certains auteurs seraient les porteurs et experts enn traditions diverses,

-de doctrines et mystères qui prétendent fournir des explications hermétiques sur une essence divine,

-des notions de voies qui conduisent à un achèvement sprituel ou qui dépendraient d'ordres initiatiques anciens et qui apporteraient le bonheur à l'homme,

-des références à une mystique particulière et à des titres superficiels qui apporteraient une soit disante élévation sur des plans supérieurs,

-des spéculations sur la mort...histoire d'atténuer les angoisses,

-une vive critique de l'égo en essayant d'éloigner de la conscience nos ambitions et nos désirs,

-une nature réelle de Dieu et du processus de résurection,

-une croyance en une survie, qui consisterait à mourrir à une vie matérielle pour renaître régénéré à une autre vie supérieure dans une perfection absolue,

-une volonté de devenir le plus humble de tous,

-une possible lumière et vie au delà de la tombe, en une survie de l'être,

-une survie indéfinie de l'âme après la fin de vie,

-une tradition dite primordiale vecteur d'accès à d'autres dimensions,

-une matière première qui attend la métamorphose pour se hisser au niveau de Dieu ou des dieux,

-une nécessité de construire un four qui serait l'athanor pour la digestion alchimique et de s'équiper d'un alembic et de cornus.

... tout ceci, n'est que chimère en réponse à nos angoisses irrationnelles (métaphysiques) mais elles peuplent notre mental, tout au moins pour un grand nombre d'entre-nous.

 

barre.gif

 

L'Art Royal, l'Oeuvre au Rouge,  le Grand oeuvre, la Science d'Hermès, au contraire restaure la voie de l'Homme.

Souvenez vous que par exemple, le christianisme (religion masculine) avait, à une époque un peu tardive (début du moyen âge),  séparé ce que nous appelerons le SURNATUREL ou la SURNATURE (le "lieu" ou dieu et son ennemi juré, le "Diable",  de ce que nous appelons le domaine de la NATURE.

En fait l'Homme venait d'être coupé de sa source  que l'on appri l'habitude de définir comme source supra-humaine. L'Homme pouvait donc y accéder par des intermédiaires des gens patentés avec des pouvoirs spéciaux ou spécifiques.

L'Alchimie, nous apprend que l'on ne peut pas se contenter d'un Dieu qui serait seulement pure lumière mais que l'antéchrist est la face obscure du "Christ" (mythique et non historique) et que le principe du mal existe aussi  dans le concept de la divinité.

C'est un peu à l'image d'un cancer dans les cas d 'une d'origine non liée à l'absortion de produits toxiques ou à des conditions de vie particulières (lieux contaminés), qui au niveau énergétique et non médical, est une énergie anarchique qui s'est mis en route et que l'individu ne peut intégrer et encore moins embrasser. C'est l'inconscient qui s'est mis en mouvement (une dynamique)  et fraie son chemin mais en bousculant tout peut être parce que l'être conscient refuse de lui laisser une place primordiale dans sa vie (stopper le refoulement qui ne réussi pas).

L'alchimie révèle qu'il y a en nous, en cette réalité intérieure,  deux aspects fondamentaux , le conscient et l'inconscient et que c'est une aventure archétypique qui  est opposée à toute orthodoxie (qui limite les choses, refuse la vie et la sclérose) en témoignant de la fécondité et de la propagation de la vie.

Elle peut accompagner une évolution dite spirituelle, le mot est souvent utiliser pour parler de quelque chose qui semble nous dépasser (religieuse, artistique, élévation à..., ouverture à....)

Elle  peut  aussi nous sensibiliser (ou éveiller) des facultés qui sommeillaient  (méthode, discipline, réalisme, concentration, assiduité, patience, observation, écoute de soi). Mais elle  peut  aussi facilement nous entraîner vers des complications par perte de contact avec le réel, enfermement dans les fantasmes et les illusions qui parfois  permettent de fuir une réalité qui ne nous convient pas, mais nous entraînent vers de pénibles désillusions si nos fantames nous font prendre des vessies pour des lanternes (ou du plomb pour de l'or).

Tout dépend, comme toujours, du contexte dans lequel chacun de nous se trouve à la fois sur un plan collectif et sur un plan personnel. 

L'alchimie c'est avant tout, au final, le retour au réel et à la responsabilité, par l'observation et la mesure de ce qui, dans notre existence, exige une campagne de restauration afin de sortir de situations embourbées dans de cruelles désillussions.

Saturne (le plomb du départ) c'est le chemin du réel de sa vie, de la reprise de soi et de la maturité pour repartir sur de nouvelles bases plus saines, ce qui est à l'opposé d'un univers Neptunien qui marque plus souvent la perte de contact avec le réel et l'enfermement dans des fantasmes liés à des idéologies diverses. Mais la procédure alchimique nous oblige à passer par ces différents stades.

Les phases astrologiques de l'oeuvre et les couleurs

        Le Déroulement de l'oeuvre Alchimique et correspondance des cycles ou des portes :

Au cours du Grand-Œuvre, la Matière est appelée à changer de couleur. Elles apparaissaient les unes après les autres dans un ordre qui est invariable selon les textes anciens . Leur  régulière succession indique que l'œuvre était en très  bonne voie.

Les couleurs principales se succèdent donc dans l'ordre  suivant:

-noir,

-blanc,

-rouge

En version courte, l'oeuvre est donc  noire au commencement, blanche au milieu, rouge à la fin. mais ces périodes ou régimes ne sont pas d'égale durée, la noire étant très longue.

Quelques philosophes ajoutaient au nombre des couleurs principales le jaune ou orangé, ou bien les couleurs de l'arc-en-ciel qu'ils nommaient iris ou queue de paon, en sorte que le nombre des couleurs principales se trouvait porté à quatre, ainsi les couleurs reconnues sont au  maximum au nombre de quatre :  le noir, le blanc, le citron et le rouge-parfait.

Mais le nombre de 4 n'était jamais en fait dépassé. Les couleurs intermédiaires entre le blanc  et le rouge avaient seules de l'importance ; les alchimistes parlent peu de celles qui précédent le noir et qui sont entre le noir et le blanc.


Les symboles des couleurs sont nombreux, mais on les représente assez souvent par 4 oiseaux :

-le corbeau représente la 1er phase du noir (ou pulsion de mort)

-le cygne le blanc, (le calme)

-le paon/colombe les couleurs de l'iris, du vert  jusqu'au jaune

-le phénix correspond au le rouge (la vie ou pulsion de vie) 

 

Les phases alchimiques,  les couleurs, les nos d'oiseaux des phases :

- ligne supérieure : les étapes

- ligne inférieure   : les périodes

 début 1ere occultation  Pâque (s)     St jean Bp      St michel       St jean EV  Vert    Orangé   Rouge                                                                                                                                                                                                           parfait

g     de la matière(i) (^/_)         24/06 (a             29/09 (d)      7/12(f )   à bleu   à Iris         (rebis)      gpourpre

           (couper la tête du corbeau en poissons)                                                                                 (rubis)


IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII  IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII  IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII  IIIIIIIIIIIIIIIIII  IIIIIIIIIII  IIIIIIIIIIII    IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

                                          Début du          ETE                 Automne          HIVER       Colombe Paon   Rubisficatio Phénix

                                           Printemps                                                                    IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

            Corbeau                (le Cygne)   ----------------------------------------------    Nouvelle Noirceur  (sang du dragon) 

 

 

 

                                       L'alchimie et les 10 commandements  

 

  1. Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face
  2. Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux,qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
  3. Tu ne prendras point le nom de l`Éternel, ton Dieu, en vain; car l`Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.
  4. Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.
  5. Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l`Éternel, ton Dieu, te donne.
  6. Tu ne tueras point.
  7. Tu ne commettras point d`adultère.
  8. Tu ne déroberas point.
  9. Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.
  10. Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne, ni aucune chose qui  appartienne à ton prochain

                                                                                                   A lire alchimiquement :

 1. Tu n'auras point d'autre Aleim (DIEU) que Moi.

                                             Tu ne prendras point d'autre minière que celle  représentant mon Unité-Trine.

                                              Igné natura renovatur intégra , plus fort que le vitriol dont les lettres sont encore attribuées au Anciens Rose-Croix, qui avaient pour maxime : « Visit Interiora Terrae, Rectificandoque, Invenies Occultum Lapidem »

 

2. Tu ne feras pas d'images taillées ni aucune ressemblance les choses qui sont aux cieux ni ici-bas.

                                              Tu ne fabriqueras pas la matière première en prenant ma Divinité ou la nature comme modèle.

 

3. Tu ne jureras pas en vain le nom du Seigneur ton Dieu.

                                                Tu ne divulgueras pas au commun le nom de ta minière.

                                                Chacun la sienne, comme à chacun son but, sa vie et son destin

 

 4. Tu sanctifieras le jour du sabbat.

                                                  Tu respecteras les phases du Grand OEuvre régies par sept

                                                  Les" 7" vous avez compris que l'on fait référence aux  7 sphères ou lumières ou lampes ou planètes et leurs métaux corrrespondants.

 

5. Honore ton père et ta mère afin que tes jours soient prolongés sur la terre que te donne Aleim.

                                                  Apprécie le soufre et le mercure des Philosophes que te donne l'Eternel, afin qu'en ayant su tirer leur quintessence, tu puisses trouver l'élixir de longue vie.

                                                   Cette fois c'est assez simple  à comprendre qu'on se demande pourquoi certains imaginent qu'il convient d'honorer son père et sa mère biologiques ou adoptifs...quel manque d'imagination des croyants d'un bord ou d'un autre et quelle méconnaissance astro-alchimique!

 

6. Tu ne tueras point.

                                                    Tu ne détruiras point le germe de vie de ta Pierre.

                                                    La vie c'est l'essentiel, tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir

 

7. Tu ne commettras point d'adultère.

                                                  Tu ne mêleras aucun corps étranger à ta Pierre

                                                  Alchimiquement les mauvais mélanges sont assez dangereux

 

8  Tu ne déroberas point.

 

                                                   Tu ne soustrairas point d'opérations (même si elles te paraissent de peu d'importance).

                                                   L'ordre, l'architecture, c'est la procédure

 

9. Tu ne feras point de faux témoignages.

                                                    Tu ne falsifieras point tes matières en procédant contre nature.

                                                    Tout de même, reconnaissons que ce n'est pas compliqué

 

10. Tu ne convoiteras point le bien d'autrui.

                                                     Tu ne désireras rien pour toi.

                                                     L'oeuvre est philosophico-hermétique, aucun profit n'est à attendre et surtout pas la production d'or matière.